Blagues d'adultère, ou familiales



C'est l'histoire d'un couple qui était en train de faire l'amour dans une voiture. Malheureusement, la voiture était garée dans une pente, et soudain, le frein à main a lâché. Le temps que le couple se rende compte de ce qui lui arrivait, la voiture avait dégringolé les berges d'une rivière et le couple se retrouvait coincé dans l'habitacle disloqué de la voiture.

Heureusement pour eux, il y avait eu un témoin de la scène. Le témoin appelle les pompiers qui sont obligés de découper le toit de la voiture pour désincarcérer le monsieur qui a semble-t-il une jambe cassée.

Enfin, une fois l'opération terminée, le chef des pompiers, voulant avoir un mot gentil dit à la dame:

- Voilà. Tout s'est bien passé finalement. Rendez-vous compte, ça aurait pu être beaucoup plus grave pour vous d'eux qu'une simple fracture!

Et la dame répond:

- Oui c'est vrai, mais maintenant il va falloir que j'explique pourquoi on a du découper sa voiture à mon mari.


C'est l'histoire de ce couple très dépensier qui n'arrive jamais à économiser pour prendre des vacances en Inde, ce dont ils rêvent tous les deux depuis longtemps.

Un jour, le gars a une idée: à chaque fois qu'ils feront l'amour, ils mettront un billet de côté dans une tirelire . Un an plus tard, ils décident de casser la tirelire.
Le mari compte les billets et dit:
- C'est bizarre, à chaque fois qu'on a fait l'amour, j'ai mis des billets de 100 francs dans le nourrain ( merci Me Capello), et ici je trouve des billets de 200 francs et d'autres de 500 francs...
Et la femme répond:
- Parce que tu penses que tout le monde est aussi pingre que toi peut-être?


Il vaut mieux être cocu que ministre! Au moins on n'est pas obligé d'assister aux séances!


Un mari et sa femme avaient beaucoup de difficultés pour joindre les deux bouts. Criblés de dettes, ils se résolurent à ce que la femme se prostitue, de manière à enfin pouvoir faire face à leurs échéances.

Le mari amène donc sa femme à l'endroit de la ville où ce genre de commerce a lieu; puis il informe sa femme qu'en cas de besoin, elle pourra le trouver à une centaine de mètres de là, au café.

Peu de temps après que l'apprentie prostituée ait commencé à faire le pied de grue, le premier automobiliste intéressé s'arrête. Il lui demande combien elle vend ses services pour l'affaire complète. Elle répond:

- Je ne sais pas, je suis débutante. Si vous patientez 2 minutes, je vous dirai ça tout de suite.
Et elle s'en va demander à son mari qui lui répond de demander 500 francs. Elle transmet le tarif au client qui lui dit:
- C'est trop cher pour moi. Combien ce serait pour une pipe?
Et là, rebelote, la nouvelle est obligée d'aller voir son mari pour connaître le prix. Ensuite elle revient et dit au client:
- Pour la pipe, c'est 200 francs.
Pour ce prix là, le client est d'accord. Elle monte alors dans la voiture du client, et là le client baisse son pantalon puis on caleçon.
La novice peut alors constater qu'elle est tombée sur LE Streumon. C'est ni plus ni moins que grand Rocco Siffredi en taille réelle. Visiblement, la vision du pénis du gars la perturbe, car elle sort de la voiture et fonce rejoindre son mari au café. Là elle lui demande:
- Dis, je pourrai t'emprunter 300 francs?


Une femme va consulter le médecin pour une grosse fatigue (pour ceux qui ne savent pas ce que c'est une grosse fatigue, voir à asthénie) qui dure depuis pas mal de temps.

Après les examens et l'auscultation classique qui ne montrent rien de particulier, le médecin en vient à lui demander quelle est la fréquence de ses rapports sexuels:
- Je fais l'amour le lundi, le mercredi et le samedi

Le docteur lui dit:

- Je vous ai prescrit un traitement médical. Mais en plus des médicaments, il faudra vous abstenir de faire l'amour une fois sur trois, par exemple, le Mercredi!

- Ah, ce n'est pas possible Docteur. Pas le mercredi. C'est la seule nuit que je passe avec mon mari.


C'est un gars qui est en train de regarder paisiblement la télé dans son fauteuil le soir, lorsque sa femme arrive sans bruit derrière lui et vient lui assener un bon coup de poêle à frire derrière la tête.

Le gars est à moitié assommé et demande à sa femme:

- Quoi, qu'est-ce qui se passe? Tu as bu?

Et sa femme répond:

- Tu peux m'expliquer à quoi correspond ce morceau de papier que j'ai trouvé dans la poche de ton veston et sur lequel il y avait écrit
"Marylou"?

Le mari:

- Oh chérie, c'est ça? Vraiment tu te fais des idées pour rien: Tu te rappelles il y a deux semaines quand j'ai été aux courses à Longchamps? C'est un des jockey avec qui j'avais discuté qui m'avait noté sur un papier le nom de son cheval pour que je parie dessus.

Et cette explication suffit à apaiser l'âme courroucée de la dame.

Trois jours plus tard, alors que le mari est à nouveau en train de regarder la télé, rebelote: Un bon coup derrière la tête!

- Mais chérie?! Qu'est-ce qui te prends encore? Tu es folle, ça fait mal!

Et la femme répond:

- Va dire ça à ton cheval, il vient d'appeler au téléphone!


Un milliardaire, patron d'un empire de la presse, reçoit un coup de fil de son avocat:

- J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous. Vous voulez la bonne ou la mauvaise d'abord?
- Dites toujours la bonne...
- Votre femme détient une photo qui vaut bien 5 millions de francs
- Waow super. Et quelle est la mauvaise?
- La mauvaise, c'est qu'il s'agit de vous avec votre secrétaire.


" Vous savez, confie une dame à sa bonne, je suis persuadée que mon mari à une liaison avec sa secrétaire.

- Oh! proteste la bonne, Madame dit cela pour me rendre jalouse."


C'est un mari qui rentre chez lui à l'improviste. Bref, il rentre dans la chambre et s'étonne de trouver sa femme entièrement nue...

- Ben ma chérie...comment qu'ça s'fait qu'est toute nue ?
- C'est parce que tu m'achète plus de fringue, alors forcément, j'ai plus rien à me mettre !
- Tu te fous de moi ? Il ouvre la penderie et compte les robes sur les cintres :
- Une robe...deux robes...trois robes...pardon monsieur...quatre robes...


Si vous êtes en train de faire l'amour avec deux femmes en même temps, et qu'un troisième femme rentre dans la pièce, qu'est-ce qui se passe?

- Un futur divorce, certainement.


Quelque part à Montréal, au Canada, un fils dit à son père "Papa, je veux aller étudier à la Sorbone en France. J'ai besoin de 5000 $ pour le séjour" Le père lui donne l'argent tout fièrement. Le fils s'en va en France mais il ne va pas du tout étudier à la Sorbone.

Il va plutôt dépenser son argent dans les casinos, le Crazy Horse et plein d'autres endroits du genre.

Il ne lui reste donc plus d'argent. Il appelle son père au Canada et il lui dit :

- Papa, j'ai découvert quelques choses d'extraordinaire en France à la Sorbone: J'ai rencontré un chien qui parle le français aussi bien que toi et moi. Envoie-moi 10 000$ pour que je le fasse connaître à la télévision. On va devenir riche et célèbre.

Le père envoie l'argent en encore une fois le fils le dépense partout dans les casinos, au Crazy Horse et ailleurs. Il ne lui reste plus d'argent et rappelle encore son père au Canada. Il lui dit :

- Papa j'ai trouvé encore quelque chose d'extraordinaire, le chien peut aussi parler l'anglais aussi bien que le français. Envoie-moi 10 000$ je vais le faire connaître en Angleterre. On va être riche.

Le père commence à avoir beaucoup de soupçons, il n'aime pas bien ça mais il lui envoie quand même les 10 000$. Le fils dépense encore tout son argent aux mêmes endroits. Il ne lui reste plus d'argent mais il n'ose plus rappeler son père pour lui demander de l'argent. Alors il dit simplement à son père qu'il revient immédiatement en bateau.

Le fils arrive à Montréal où le père l'attend sur le quai mais il ne voit pas le chien qui parle les 2 langues... Après avoir retrouvé son fils, il lui dit :

- Alors, où est-il ce chien?

- Papa je vais te raconter, dit le fils. Nous étions sur le bord du pont du bateau et nous discutions ensemble moi et le chien. Le chien me dit "Au fait! Ton père ... Est-ce qu'il couche encore avec sa secrétaire?" J'ai pris le chien je l'ai jeté par dessus bord à la mer
...
Le père dit :

- Ah, mon dieu! Que tu as bien fait!


C'est un couple de vieux qui discutent. Le mari :

- Tu te rappelles lorsque nous nous sommes mariés ? Notre petite boite à haricots.
- Notre petite boite à haricots ?
- Oui rappelle-toi... on avait dit que si l'un de nous trompait l'autre, il mettrait un fayot dans sa boite...
- Ah ben oui j'm'en rappelle.
Le mari tendant sa boite à la femme :
- Voila. J'me disais qu'à notre âge cela n'avait plus d'importance et qu'on pourrait peut-être les ouvrir maintenant.
- Ben si tu l'dis.
La femme ouvre la boite et le mari dit :
- Trois fayots. Mais cela ne m'a jamais empêché de t'aimer tu vois. Et maintenant je peux ouvrir ta boite ?
La femme va chercher sa boite et la tend au mari qui l'ouvre.
- Mais elle est vide ! Tu est merveilleuse ! Alors tu ne m'a jamais trompé?
- Pfff... Et comment tu crois que je t'ai nourri pendant la guerre ?


et une variante très proche:

Alors qu'il cherchait sa carte d'électeur au fond de la penderie, un paysan tombe sur une boite à cigares contenant 3 pépins de citrouille et 3 billets de 500 francs. Lorsque sa femme rentre du marché, il lui demande à quoi ces graines de citrouille et cet argent correspondent.

Prise au dépourvu, et engourdie sous les remords d'un lourd fardeau qui lui pesait sur les reins depuis trop longtemps (pfff...), sa femme lui avoue:
- Mon chéri, il faut que tu sois indulgent... Pendant toutes nos années de mariage, j'ai rencontré beaucoup de gens en faisant les marchés, et je dois te l'avouer, je t'ai été infidèle parfois. Et pour qu'il reste une trace de ces infidélités que je te faisais, j'ai décidé qu'à chaque fois que je te trompais, je mettrais une graine de citrouille dans cette boite de cigares...

Le paysan, loin de faire un scène à sa femme, reconnaît que, lui non plus n'a pas toujours été d'une fidélité exemplaire, et que, du coup, il pardonnait les écarts de sa femme volontiers. Mais cependant, une autre question lui trottait dans la tête:

- Dis-moi... Les graines de citrouille, d'accord, mais les 1500 francs, à quoi ils correspondent?

Alors sa femme répond:

- Eh bien, quand les graines de citrouilles valent dans les 500 francs la livre, je les vends...


Une maman à son petit garçon:
- Il faut aller te coucher, le marchand de sable va passer...
- Si tu me donnes 10f, je dis rien à papa !


Monsieur Martin rentre chez lui à l'improviste et découvre sa femme au lit avec son meilleur ami.

- Jean, ça alors , moi j'y suis obligé, mais toi?


Le juge à l'accusé: "Vous êtes reconnu NON-coupable de l'accusation de bigamie qui pesait contre vous. Vous pouvez retourner avec votre épouse."

Alors l'accusé de répond:
- Laquelle votre honneur?


C'est un gars qui rentre chez lui le soir et sa femme lui ouvre la porte toute nue et lui dit :
"- Dis tu sais aujourd'hui un truc étrange est arrivé: Un type sonne à la porte ce midi, j'ouvre, lui il entre sans un mot, il va à la cuisine, il vide le frigo, il s'installe sans dire un seul mot. Il en dira pas un de tout le repas. Ensuite il se lève de table, il m'attrape par le bras, m'emmène dans la chambre, me déshabille, me prend par devant, me prend par derrière, ... et tout ça sans rien dire! "

"- Et à la fin il a rien dit ?"
"- Rien de rien! Il est reparti sans même dire au revoir en fermant la porte!"
"- Mais alors on saura jamais pourquoi il est venu !!!"


Trois Français discutent :
Le premier demande: "-tu pars en vacances, toi cet été ?
Jacques : "Ho non, j'ai trop de boulot. mais ma femme en prend. Elle part avec les enfants au club Med au Sénégal. Et toi Jean ?"
Jean : "-Moi aussi, trop de boulot. Impossible de partir. Mais ma femme et ma fille partent en croisière aux Maldives. et toi François ?"
François : "-Ben moi aussi j'ai plein de boulot. Mais comme les finances sont plutôt basses en ce moment, je vais être obligé de sauter ma femme moi même."


Les blagues en Famille


C'est le petit Marcel qui joue au train électrique dans sa chambre :
- "Le train entre en gare d'Aix-en-Provence ! Aix-en-Provence, deux minutes d'arrêt. Tous les enculés et les connasses à destination d'Aix-en-Provence descendent du train." Sa mère, qui prépare l'anchoyade dans la cuisine, bondit en entendant ça et lui crie :
- "Marcel, qu'est-ce que c'est que ce langage ? Sois poli ou je ramasse ton train électrique."
- "Euh, oui maman, d'accord maman."
Et il continue a jouer :
- "tchou tchou tchou tchou tchou ... Le train entre en gare de Marseille ! Marseille, 5 minutes d'arrêt ! Tous les enculés, les PD et les grognasses a destination de Marseille descendent du train et se magnent le cul !" La mère, furieuse, fait irruption dans la chambre du petit Marcel, lui fiche une paire de gifles, confisque le train et repart à son anchoyade. Marcel hurle, tape des pieds et pleure à n'en plus finir tant et si bien qu'au bout de 10 minutes, sa mère prend pitié et estimant que la leçon a dû porter ses fruits elle lui rend son train électrique à condition qu'il ne dise plus de grossièretés.
Et le petit train repart :
- "tchou tchou tchou tchou tchou ... Le train entre en gare de Nice !" (la mère tend l'oreille)
"Nice, trois minutes d'arrêt, les voyageurs à destination de Nice sont priés de bien vouloir descendre du train." (la mère, soulagée et heureuse à un sourire de contentement)
"Nous prions les voyageurs de bien vouloir nous excuser du retard du train dû à une poufiasse qui n'a pas arrêté de nous emmerder !"


Un bon père de famille fait des reproches à son fils:
- Écoute Denis, je n'apprécie guère ta manie de porter ces boucles d'oreille! Non mais t'as vu le genre que tu te donnes?
- Oh écoute papa c'est la mode!
- La mode mais oui ! Tu sais ce qu'on dit : celui qui porte des boucles d'oreille, soit c'est un pirate, soit c'est un pd. Or je n'ai pas vu de bateau devant la maison...


Le père de David s'étonne de ne pas avoir encore reçu le bulletin scolaire de son fils et lui en demande la raison :
- Et ton bulletin il est pas encore arrivé?
- Si, si mais je l'ai prêté a Paul pour qu'il fasse peur a son père !


Une jeune fille de six ans demande a sa mère:
- Maman, comment fait-on pour avoir des bébés?
- Hé bien ma chérie, le pénis de papa va dans le vagin de maman.
- Mais maman, pourquoi le pénis de papa est allé dans ta bouche, hier soir?
- Ma chérie, ça c'est pour avoir des bijoux.


C'est l'histoire d'un commercial qui part en voyage d'affaire pendant les fêtes de Noël. Pendant son voyage, il décide d'envoyer un cadeau à sa femme restée en France.
Le colis arrive alors chez son épouse. Elle l'ouvre, c'est un pantalon sur lequel est écrit sur la jambe droite : "joyeux Noël" et sur la jambe gauche : "bonne année".
Au téléphone, sa femme le remercie pour son cadeau et rajoute :"J'espère que tu viendras me voir entre les fêtes".


Un couple très huppé cherche des moyens de faire quelques économies dans le budget familial.
"Marie-Ange, si vous appreniez à faire la cuisine, nous pourrions renvoyer la cuisinière, non ?"
"Mon cher, sachez que si vous appreniez a faire l'amour, nous pourrions aussi renvoyer le chauffeur !"


Un père découvre un jour sa fille en train de se servir d'un godemichet et là il lui demande :Que fais tu?
elle lui répond: Par les temps qui courent et avec toutes ces maladies c'est plus sur.
le père lui répond: Après tout c'est pas plus mal.
La nuit passa et le lendemain la fille surprend son père avec le gode dans la main et deux verres de pastis sur la table.
La fille étonnée lui demande mais que fais-tu?
Ben je prend un verre avec mon GENDRE...


Le père divorcé depuis 15 ans dit à sa fille qui vient d'avoir ses 18 ans, donc majeure: Élisabeth voici le chèque de pension alimentaire à remettre à ta mère. Tu lui diras qu'enfin c'est le dernier!! ET à ce moment là, regarde bien sa tête !!!
Élisabeth se rend chez sa mère et exécute point pour point le message de son père.
La mère, sans hésitation, réplique en disant à sa fille: Vas voir ton père et dis lui que je le remercie beaucoup, dis lui également qu'il n'est pas ton père et regarde bien sa tête à ce moment là!!!


Un homme s'achète une moto. Inquiet quant à la façon idéale de la garder la plus reluisante possible, il en parle à son concessionnaire. Celui-ci lui recommande de recouvrir les parties peintes de vaseline lorsqu'il pleut. Puis le type conclut l'achat et part avec la moto.
En chemin, il rencontre une fille qui le trouve très bien avec sa moto et ses lunettes fumées. Elle lui parle un peu et elle l'invite finalement a prendre le repas avec elle et sa famille... (oui oui, ce sont des rapides)
Le type accepte, et les voilà qui partent en moto vers la maison de la fille.
Tout juste avant d'entrer, la fille avertit le type:
"- Tu dois savoir qu'ici, le premier qui parle pendant le repas est de corvée de vaisselle."
Et ils entrent.
Le repas commence dans le plus grand silence. Surpris de l'efficacité de ce système, le type n'en est pas moins attiré par la fille et n'arrive pas à attendre la fin du repas pour lui faire des avances: Après quelques gestes sous la table, le type se jette sur la fille, relève sa jupe et se met à la baiser devant ses parents et ses deux petites soeurs qui n'en croient pas leurs yeux! Personne n'ose parler, de crainte d'être corvée de vaisselle. Le père observe la scène, choqué, et regarde le type d'un air qui en dit long. Mais il se retient... alors que le type ne se retient finalement pas...

Quelques minutes passent, le repas continue, et le type fait de l'oeil aux deux jeunes soeurs de la fille avec un air gourmand.
Finalement, n'en pouvant plus, il se lève et prend les deux jeunes filles une après l'autre, devant les yeux injectés de sang du père qui sert les poings, rouge de colère, se retenant pour ne pas lui balancer son assiette par la tête, tout en faisant bien attention de ne pas prononcer un mot, de peur d'être de corvée de vaisselle!

Le repas continue tranquillement, la tension redescend, et le type, en forme, regarde la mère d'un air ludique. En plein dessert, il se lève, empoigne la mère et se met a la baiser sur la table. Le père furieux, se lève, mais reste figé par sa peur d'être de corvée de vaisselle.

Finalement, le repas est presque terminé lorsqu'il se met à pleuvoir dehors. Le type pense immédiatement a sa moto. Il se lève, sort un pot de vaseline, et le père s'écrie:
"Je vais faire la vaisselle! Je vais faire la vaisselle!"


C'est une mère qui donne un dernier conseil à sa fille avant de partir au bal
"- Ma fille, peut-être que ce soir, ou un autre soir, tu vas rencontrer un garçon qui va te plaire . À un moment ou un autre vous allez faire l'amour . Mais l'important c'est qu'il t'aime vraiment . Pour le savoir demande lui comment il veut appeler l'enfant ..."
Et la chose (la nuit tous les chats sont gris) arrive. La fille demande alors:
"- Chéri, comment veux-tu appeler ton enfant ?"
Le garçon prend la capote, la jette dans les chiottes, et en tirant la chasse dit: "S'il s'en sort, on l'appelle MacGyver ..."


C'est l'histoire d'un chauffard qui arrive en trombe dans un village de campagne et pas de chance, une brave dame était en train de traverser la route, il fait un écart de volant pour l'éviter et écrase une poule.
Très embêté, le pov'gars va voir le paysan:
- Je suis désolé, j'ai écrasé une de vos poules, pour éviter cette brave dame. Je vais vous rembourser...
- Alors vous, les bêtises vous les accumulez: vous écrasez ma meilleure pondeuse pour éviter ma belle-mère...


La petite fille passe devant la chambre de ses parents et elle regarde par le trou de la serrure.
Elle dit alors "Dire qu'on veut me faire voir un psychiatre parce que je suce mon pouce!


Michel revient de l'école avec son bulletin. Des zéros partout.
- Quelle excuse vas-tu encore me donner? soupire sa mère.
- Eh bien! j'hésite entre l'hérédité et l'environnement familial.


Une mère a trois fille en âge de se marier. Vient le jour où l'une d'elle se marie. Pendant la nuit de noce la mère entend des cris.
Intriguée, le lendemain matin , elle va voir sa fille fraîchement mariée :
- Comment était ta nuit de noce ?
- Ça fait mal maman ...

La deuxième fille trouve chaussure à son pied et vient à se marier aussi. Pendant sa nuit de noce sa mère entend des rires.
Intriguée, le lendemain matin , elle va voir sa fille fraîchement mariée :
- Comment était ta nuit de noce ?
- ça chatouille maman ...

La dernière fille se marie elle aussi. Mais, pendant la nuit de noce, la mère n'entend rien.
Intriguée, elle va voir sa fille fraîchement mariée le lendemain matin :
- Comment était ta nuit de noce ?
- Oh ! Très bien maman.
- Mais je n'ai rien entendu. Lorsque tes soeurs ce sont mariées j'ai très bien entendu leurs réactions. J'ai l'impression que cela t'a laissée indifférente ?
- Mais maman ... Tu m'as appris à ne pas parler la bouche pleine.


Un garçon demande à son père :
- Papa, je dois faire un exposé à l'école, est-ce que je peux te poser quelques questions ?
- Oui bien sûr, vas y qu'est-ce que tu veux savoir ?
- C'est quoi la politique ?
Le père réfléchit un peu puis se lance :
- Et bien voila, prenons comme exemple notre foyer. Je suis un salarié, donc je gagne de l'argent, donc appelons moi "capitalisme". Ta mère c'est l'administrateur des biens, appelons la "gouvernement". Nous devons nous occuper de toi et pourvoir à tes besoins, donc toi tu es "le peuple". Appelons la bonne "la classe ouvrière", et ta petite soeur qui n'a qu'un an, "le futur". Est ce que c'est plus clair maintenant?
Le petit réfléchit et dit :
- Je ne suis pas très sûr, mais je vais y réfléchir.
Cette nuit là, réveillé par les cris de sa petite soeur, le garçon est allé voir ce qui n'allait pas. Découvrant que sa jeune soeur a sérieusement remplit ses couches, le petit est allé à la chambre de ses parents en voyant que sa mère est profondément endormie il alla voir dans la chambre de la bonne où à travers le trou de serrure il a vu son père en train de sauter la bonne.
Le petit fut tellement dégoûté par ce qu'il a vu qu'il est retourné dans sa chambre et s'est recouché.
Le lendemain matin le petit va voir son père:
- Ça y papa, maintenant je crois avoir compris ce que c'est que la politique.
- Très bien fiston! Raconte moi maintenant avec tes propres mots.
- Et bien, pendant que le Capitalisme encule la Classe Ouvrière, le Gouvernement est profondément endormi, le Peuple est complètement ignoré et le Futur est dans la merde.


C'est le père qui se promène avec son fils (6 ans):

- Papa, papa, c'est quoi, ça ?
- Ça, c'est une mercerie.
- Et qu'est-ce qu'on y fait ?
- On y vend des boutons, du tissus,...

- Et ça, qu'est-ce que c'est ?
- Ça, c'est une boucherie.
- Et qu'est-ce qu'on y fait ?
- On vend de la viande.

- Et ça qu'est-ce que c'est (il montre un bordel) ?
- Je te le dirai quand tu sera plus grand !

Alors, intrigué, le petit va casser sa tirelire et se pointe au bordel et sonne.
La maquerelle lui ouvre et le fait vite entrer pour pas qu'on le voie devant cette porte. Elle appelle une de ses filles et lui dit de préparer quelques tartines de Nutella pour le petit garçon

Le père rentre à ce moment-là du travail et s'étonne de ne pas voir son fils à la maison. Il repense à la dernière question de son fils. Il décide d'aller voir. Quand il arrive devant le bordel, il voit son fils ressortir avec un sourire jusqu'aux oreilles.

Le père: Tu n'as pas honte, espèce de morveux. Qu'est-ce que t'as fais là-dedans.
Le fils: Je m'en suis tapé 5, la 6ème je pouvais plus, alors je l'ai léchée.


C'est un petit garçon qui va voir son père pendant une réception et dit à haute voix :
- Papa j'veux faire pipi !!
Là le père un peu gêné lui dit tout bas: "Non il faut pas dire des choses comme ça en public. La prochaine fois tu diras... Papa je veux chanter..."

Le week-end d'après, le petit garçon en question va chez ses grand-parents...
- Mamie, je veux chanter
- Non, papi dort
- Si mamie je veux chanter !!
- Bon d'accord alors doucement dans l'oreille...


"Chérie, chérie, fais tes valises j'ai gagné au loto" fais le mari en rentrant chez lui "-Formidable! je prends mes affaires d'été ou d'hiver" répond la femme "-les 2 : tu fais ta valise et tu te casses" répond le mari


La petite fille est très occupée à la pelle et au seau à faire un château de sable. Passe un petit garçon tout nu. La petite fille l'aperçoit et, intriguée, demande à sa mère:
"- maman, maman !!! c'est quoi qu'il a sous le ventre, le petit garçon?"
Embarrassée, la mère répond : " heu... c'est un sifflet "
Une demi-heure plus tard, la petite fille qui était repartie jouer, revient en courant vers maman.
"Maman, maman !!! le sifflet du petit garçon ...! "
"Eh bien quoi?" demande la mère.
" il ne siffle pas ! " termine la petite fille.


Une petite fille prend un bain avec son frère. Très triste elle demande à sa maman:
- Dis maman, pourquoi je n'ai pas de zizi, moi aussi j'en voudrais un comme mon frère ?
Et la maman de répondre : T'inquiète pas tu en auras autant que tu veux quand tu seras grande.
--Variante--"T'inquiète pas, si tu es sage, quand tu seras grande tu en auras une, et si tu n'es pas sage, tu en auras plusieurs"


Une jeune fille gémit, langoureusement étendue dans le lit d'un play-boy:
- Si ma mère me voyait, qu'est ce qu'elle dirait ?...
- Elle dirait qu'une fille bien élevée ne parle pas la bouche pleine !


un père et son fils se baladent dans une ruelle, ils voient 2 chiens en train de se chevaucher.
le fils :
- Dis papa qu'est-ce qu'ils font ????????? (grosse interrogation)
le père :
- Ils font un petit chiot mon chéri.
le soir, le môme entre dans la chambre des parents car il avait peur de l'orage et il les trouve en fâcheuse position
le fils :
- Dis papa qu'est-ce que vous faites?
le père :-on te fait un petit frère ou une petite soeur mon chéri.
le fils :-Dis papa tu pourrais dire à maman de se retourner je préférerai un petit chiot!!!!!!!!!!!!!!!!!!


C'est l'histoire d'un petit garçon, très admiratif de son grand frère. Il ne peut s'empêcher de l'espionner. Un soir, il voit donc son frère se diriger vers sa voiture. Il se dépêche d'aller se cacher sous la banquette arrière. Le frérot va chercher sa petite amie et part en rase campagne. Au bout d'un moment, celui-ci s'arrête et demande à la fille :
Lui : Tu veux ou tu veux pas ? (air connu !)
Elle : Je ne veux pas !
Lui : Bon puisque c'est comme ça, tu descends et tu rentres à pied.
Et elle rentre à pied.
Le mercredi après-midi suivant, le petit garçon, très inspiré, prend son vélo et va voir sa petite copine. Ils vont, tous les 2 sur le vélo, se promener à la campagne.
Et bout d'un moment, le petit garçon demande :
Lui : Tu veux ou tu veux pas ?
Elle : Ben, je veux bien
Lui : Bon puisque c'est comme ça, je descends et je rentre à pied !


-Dis maman c'est vrai que je suis né dans un chou ?
- Heu voui, si tu veux, bonne idée tiens (mère embarrassée mais finalement soulagée)
- Et dis maman c'est vrai que ma soeur est née dans une rose
- Mais voui mon chéri, c'est ça
- ... (intense réflexion du gamin) ... Mais alors, vous baisez que dans le jardin


Un gamin regarde sa mère enceinte se dévêtir...

- Dis Maman, pourquoi tu as un gros ventre ?
- Ça, lui répond sa maman, c'est parce que papa m'a donné un petit bébé..

Il sort de la chambre et s'en va retrouver son père pour lui demander:
- Papa, c'est vrai que tu as donné un petit bébé à maman ?
- Oui, lui répond tendrement son jeune papa...
- Hé bien ! Elle l'a mangé !!!!!


Un homme téléphone à son collègue. C'est le jeune fils de trois ans de ce dernier répond


- Allô (tout bas)
- Bonjour, est-ce que ton papa est là?
- Voui (tout bas)
- Puis-je lui parler?
- Non (tout bas)
- Pourquoi?
- Il est occupé (tout bas)
- Y a-t-il d'autre personne?
- Voui (tout bas)
- Qui?
- Ma mère (tout bas)
- Puis-je lui parler?
- Non (tout bas)
- Pourquoi?
- Elle est occupée (tout bas)
- Mais y a-t-il d'autres personnes dans la maison?
- Voui (tout bas)
- Qui?
- La police (tout bas)
- Mais (énervé) puis-je leur parler?
- Non (tout bas)
- Mais pourquoi?
- Ils sont occupés (tout bas)
- Mais que font-ils à la fin?
- Il me cherchent (très très bas)


Une petite fille : "Dis Maman ça s'écrit comment bite avec un T ou deux T ??"
La Maman : " Mets en trois c'est jamais assez long !!! "


Un homme très pudique demande à sa femme s'ils ne pourraient pas employer un langage codé lorsqu'ils veulent faire l'amour, histoire de ne pas intriguer les enfants.
Elle lui répond que s'il en a envie, il n'a qu'à lui demander si il veut *laver son linge*.

Un jour, alors, il lui demande si elle veut faire son lavage.
Non, dit-elle, le lave-linge a une fuite.
Le lendemain, même question. Non dit-elle, il y a toujours la fuite.
Le surlendemain, même question. Même réponse.

Un jour plus tard, ELLE approche son mari et lui demande s'IL n'a pas de linge à laver...
Non, dit-il, j'avais juste une petite brassée à faire et je l'ai faite à la main...


Le petit Paul s'est fait mal au doigt en travaillant sur son modèle réduit d'avion.

Il court voir sa mère, qui lui fait un baiser sur l'index, et tout de suite, le petit Paul arrête de pleurer et retourne jouer.

En peu plus tard, le petit Paul fait du vélo dans la cour et il tombe. Du coup il s'érafle le genou.

Il court voir sa mère, qui lui fait un baiser sur le genou, et tout de suite, le petit Paul arrête de pleurer et retourne jouer cette fois-ci avec des copains.

Mais les copains du petit Paul ne sont pas gentils. Et une bagarre se déclenche au cours de laquelle le petit Paul prend un coup très douloureux dans la partie la plus intime de son anatomie...

Il court voir sa mère...

Et sa mère lui dit: "Fils, tu ressembles de plus en plus à ton père chaque jour!"


C'est un petit garçon de huit ans qui rentre de l'école.
- Maman, maman!
- Oui?
- Vus que Papa n'est pas là on peut jouer au papa et à la maman?
- Oh, écoutes j'ai pas trop le temps...
- Allez.... Pour une fois!
- Bon d'accord!
- Alors moi je vais faire comme papa je vais m'installer dans le canapé et tu m'apporteras une bière pendant que je regarde la télé, ensuite tu iras préparer le repas.
- D'accord fiston. Un peu plus tard...
- Tiens, voilà ta bière.
- Maintenant tu vas faire comme avec papa quand vous êtes tout seul, tu vas mettre ta jolie robe, celle qui à un grand décolleté devant. Puis nous irons à table.
- J'y vais. Le repas terminé.
- Alors là maman, tu vas faire comme avec papa, tu vas mettre des dessous sexy, tu sais, tes jarretelles noires et tout ça. Moi j'irai te rejoindre tout à l'heure.
- Si tu veux mon fils. Quelques minutes plus tard, le fils entre dans la chambre et voit sa mère allongée dans le lit avec des dessous affriolants. Il s'allonge de le lit et se glisse contre elle. Il lui caresse le visage puis les cheveux et approche son visage du sien puis il lui dit dans l'oreille:
- Tu sais chérie, je crois qu'on devrait acheter un vélo pour le petit.


C'est les parents qui expliquent à la petite fille qu'elle va avoir un petit frère:
- Comment tu veux l'appeler ton frère?
- Autorail
- Mais c'est pas un nom ça!
- Et alors, vous m'avez bien appelé Micheline


Un petit garçon et une petite fille sont dans le même lit.
Le petit garçon : "Dis, tu sais quel est la différence entre un petit garçon et une petite fille ?"
La petite fille : "Non, c'est quoi dis ??"
Le petit garçon soulève les couvertures et dit : "Ben regarde c'est simple toi tu as un pyjama rose et moi un bleu."


- Dis papa c'est quoi la différence entre la richesse et la pauvreté ?
- Hé bien tu vois, la richesse c'est le caviar, le champagne et les femmes; alors que la pauvreté, c'est le hareng, la bière et ta mère !


Toto demande à son père:
- Dis papa, comment ça s'écrit 'clitoris'?
- Et bien ,c'est une question que tu aurais du me poser hier soir, je l'avais sur le bout de la langue....


Deux bébés viennent de naître à l hôpital. L'un dit à l'autre :
- T'es une fille ou un garçon ?
- Je suis une petite fille... et toi ?
- Moi, je ne sais pas !
- Baisse ton drap, je vais te dire ce que tu es.
Il baisse son drap mais :
- Baisse plus bas, je ne vois pas !!!
Il baisse encore plus bas et la petite fille dit :
- Oh, ben t'es un petit garçon, t'as des chaussons bleus !!!


C'est un gars, sa belle-mère vient de mourir.
Il est avec les croque-morts en pleine discussion. Les employés des pompes funèbres lui demandent:
"La défunte avait-elle fait un choix sur ce qu'il devait advenir de son corps?"
"Non" répond le gars
"Dans ce cas, c'est à vous qu'il revient de choisir: Doit-on l'incinérer, l'embaumer, ou tout simplement l'enterrer?"

Le gars répond: "Les trois! Ne lui laissons aucune chance!"


Un mari et sa femme passent une annonce pour trouver une femme de ménage qui soit aussi la cuisinière de la maison.
Une jolie jeune fille répond à l'annonce et est sélectionnée.

Six mois après son embauche, la jeune fille se présente en disant qu'il lui faudra bientôt démissionner.


"Mais pourquoi?" demande l'épouse.

La jeune fille fait mine de ne pas vouloir dire pourquoi, mais l'épouse, en insistant, finit par lui tirer les vers du nez:
"Eh bien, c'est parce que il y a deux mois, un dimanche, j'ai rencontré un garçon, et... je suis enceinte."

La femme répond: "Écoutez, ce n'est pas grave, vous faites du bon travail. Mon mari et moi ne pouvons pas avoir d'enfant, alors nous adopterons le votre et vous resterez."

La femme en parle à son mari, qui est d'accord et du coup, la jeune fille reste employée. 7 mois plus tard, le bébé est là, la femme et son mari l'adoptent, et la jeune fille reste à la maison.

Mais une année plus tard, la jeune fille se présente à nouveau un matin en disant qu'il lui faudra bientôt démissionner. Comme par hasard, elle est à nouveau enceinte.
Comme pour la première fois, il est décidé qu'elle accoucherait, puis que les employeurs adopteront le bébé, puis que la jeune fille restera à la maison.
Ainsi est dit et fait.

Mais encore une année plus tard, rebelote, la jeune fille (jeune femme maintenant) est à nouveau enceinte. La même offre lui est faite pour qu'elle reste.
Elle accouche. Elle travaille une semaine, puis un jour elle dit:
"Madame, cette fois-ci je m'en vais, définitivement."

"Ne me dites pas que vous êtes encore enceinte?"

"Non, non. C'est juste que maintenant, il y a trop d'enfants à s'occuper."


La maman de Toto, qui passait par la salle de bain, surprend Toto en train de se masturber dans son bain:
"Toto! Tu ne devrais pas faire ça avec ton zizi!"
"Pourquoi? C'est mon zizi, et je le lave aussi vite que je veux!"


Un père et son fils (genre 8-10 ans) sont dans un bar. Le père achète un paquet de cigarettes et commence à fumer.
"Papa, je peux fumer moi aussi ?"
"Fiston, est-ce que ta bite peut atteindre ton trou du cul ?"
"Euh... non"
"Voilà, tu as ta réponse".
Ensuite le père commande un verre de Whisky et se met à boire
"Papa, je peux boire un petit peu s'il te plaît ?"
"Fiston, est-ce que ta bite peut atteindre ton trou du cul ?"
"Bah...non"
"Voilà, tu as ta réponse"

Après, le père achète un ticket de truc qu'on gratte et qu'on peux gagner des sous si on a de la chance. Il gratte, il a pas de chance alors il perd.
"Papa, moi aussi je peux acheter un ticket de truc qu'on gratte et qui fait gagner de l'argent si on a de la chance ?"
Ne voyant pas d'objections, le père répond "oui fiston"
Le gamin gratte et BAM ! 200 000 francs !
"Bien fiston, j'espère que tu vas partager avec moi ?"
"Papa, est-ce que ta bite peut atteindre ton trou du cul ?"
"Oui, bien sûr fiston !"
"Alors va te faire enculer !"


Pendant nos vacances en Turquie l'an dernier, alors qu'on se baladait dans la campagne, on avait remarqué un vieux fermier sur son âne, et 5 mètres plus loin, sa femme marchait à pied.
Comme je lui demandais pourquoi sa femme le suivait 5 mètres derrière, il m'avait répondu:
"Parce que c'est ma femme, et que je n'ai qu'un âne"

Récemment, alors qu'on passait par la Bosnie, nous avons rencontré un homme sur un âne, mais ici, une femme (qui devait être la sienne) les précédait.
Comme je lui demandais pourquoi sa femme le précédait de 5 mètres et que lui voyageait à dos d'âne, il m'a répondu comme si c'était évident pour lui:
"à cause des mines!"


Une jeune fille vient de passer un semestre complet dans un pensionnat pour jeunes filles, réputé très strict.
C'est les vacances et la mère et la fille profitent de ces retrouvailles pour papoter.

La fille:
- Maman, il faut que je te parle. Je ne suis plus vierge!
La mère:
- Je ne suis pas surprise tu sais. Je me doutais que cela allait arriver tôt ou tard. J'espère simplement que ça a été une expérience très romantique...
La fille:
- Oh oui maman! Les huit premières fois, c'était formidable. Il n'y a qu'à partir de la neuvième que ça a commencé à faire un peu mal.


C'est petite fille qui rentre chez elle et raconte à sa maman que des garçons lui ont demandé d'aller chercher leur ballon qui était resté accroché à une branche d'arbre.

La maman ayant compris la ruse des gamins explique à sa fille :
- Mais c'était pour voir ta culotte petite idiote!

Sans attendre et d'un air très sérieux, la petite fille réplique :
- T'en fais pas maman je le savais, c'est pour ça que je l'ai enlevée avant de monter....


Une petite fille et sa maman sont sur la plage... et un monsieur arrive en maillot de bain. La petite demande à sa maman,
"Qu'est ce qu'il a le monsieur dans son maillot?"
la maman embêtée lui répond: "son portefeuille"
alors la petite fille ajoute: "Et ben, depuis qu'il te regarde qu'est-ce qu'il fait comme économies..."


Mon fils m'a demandé ce qu'on devenait une fois qu'on mourrait. Je lui ai répondu qu'on était enterré, puis que les vers venaient nous bouffer tout entier. J'aurais peut-être du lui dire la vérité--que la plupart d'entre nous allait en enfer et brûlait pour l'éternité--mais je n'ai pas voulu lui faire peur.


Le papa et la maman de Toto se rendent compte que si Toto grandit en taille, son sexe reste minuscule.

Ils contactent le pédiatre qui leur conseille de faire manger à Toto beaucoup de tartines.

Le lendemain matin, la maman de Toto se lève la première comme d'habitude et prépare une énorme pile de tartines.
Lorsque Toto descend, elle lui dit:
- Prend les deux tartines en haut de la pile; toutes les autres sont pour ton père.


Chère maman, cher papa,

ça fait maintenant trois mois que je suis partie pour la fac.
J'ai pris beaucoup de retard pour vous écrire, et je suis désolée de vous avoir négligés. Maintenant, je vais vous mettre au courant. Mais avant de lire la suite, asseyez-vous. Vous ne continuez pas tant que vous n'êtes pas assis, hein ?

Je vais plutôt bien maintenant. La fracture et le traumatisme crânien que j'ai eus en sautant par la fenêtre du dortoir en feu, peu après mon arrivée, sont maintenant presque guéris. Je n'ai passé que deux semaines à l'hôpital, et ma vue est redevenue presque normale. En plus, ces affreuses migraines ne m'arrivent plus qu'une fois par semaine au maximum.

Heureusement, le pompiste de la station service du coin avait tout vu. C'est lui qui a prévenu les pompiers et appelé l'ambulance. Il est aussi venu me voir à l'hôpital, et comme je ne savais pas où aller avec le dortoir réduit en cendres, il a eu la gentillesse de me proposer d'habiter chez lui.
En fait, c'est juste une chambre en sous-sol, mais c'est plutôt mignon. C'est un garçon adorable, et nous sommes tombés follement amoureux. On veut se marier. On n'a pas encore choisi la date, mais ce sera avant que ma grossesse commence à se voir.

Eh oui, chers parents, je suis enceinte. Je sais à quel point vous avez hâte de devenir grands-parents, et je suis certaine que vous accueillerez le bébé avec tout l'amour et les tendres soins que vous m'avez témoignés quand j'étais petite. La seule chose qui retarde notre union, c'est la petite infection qu'a mon fiancé, et qui nous empêche de passer les analyses prénuptiales. Moi aussi, bêtement, je l'ai attrapée, mais tout ça va vite disparaître avec les injections de pénicilline que je me fais chaque jour.

Je sais que vous l'accueillerez à bras ouverts dans notre famille. Il est très gentil, et même s'il n'a pas fait beaucoup d'études, il a beaucoup d'ambition. Bien qu'il ne soit pas de la même race ni de la même religion que nous, je connais votre tolérance toujours réaffirmée, et je suis certaine que vous n'attacherez aucune importance au fait que sa peau soit un peu plus foncée que la nôtre. Je suis sûre que vous l'aimerez autant que moi. Ses parents sont eux aussi des gens très bien : il paraît que son père est un célèbre mercenaire dans le village d'Afrique d'où il est originaire.

Maintenant que je vous ai mis au courant, il faut que vous sachiez qu'il n'y a pas eu d'incendie du dortoir. Je n'ai ni traumatisme ni fracture du crâne, je ne suis pas allé à l'hôpital, je ne suis pas enceinte, ni même fiancée, je n'ai pas la syphilis et il n'y a pas d'homme bronzé dans ma vie.
C'est juste que j'ai eu un 3/20 en histoire et un 1/20 en sciences, et j'ai voulu vous aider à relativiser les choses.

Je vous embrasse bien fort.


Toute la famille est partie découvrir le Népal en voyage organisé. Alors que maman est restée au bivouac parce qu'elle a les jambes lourdes et en plus c'est les règles et tout ça..., papa et le fiston sont partis visiter le monastère voisin.

Après s'être présenté aux moines tibétains, il leur est donné d'assister à un spectacle incroyable:
Tous les moines sont placés en cercle autour d'un brancard. Sur ce brancard, une très vieille femme, toute ridée, complètement grabataire est allongée. Tous le monde chante (en diaphonie, enfin en sortant deux tonalités de voix) alors que la pièce est envahie des vapeurs d'encens.
Après une bonne demi-heure de prières, le papa et son fils voient avec incrédulité quelqu'un se relever du brancard. Et ce n'est plus une vieille femme, mais au contraire une belle jeune qui pourrait concurrencer Cindy Crawford!

Alors le père regarde son fils et lui dit:
- Quel dommage qu'on ait pas emmené ta mère!


Maria est une jeune italienne issue d'une famille où la tradition DOIT être respectée.
Du coup, le jour où elle se marie avec Tony, elle est encore vierge. En fait, elle ne sait même pas comment est fait un garçon.

La nuit de noces doit avoir lieu dans la chambre préparée dans la maison de la maman de la mariée.
Maria, le soir venu, confie à sa mère qu'elle a un peu peur de ce qui va advenir. Mais mama la rassure en lui disant:
- Ne t'en fais pas Maria, Tony est un bon garçon. Monte dans la chambre et ai confiance car il prendra soin de toi.
Alors Maria monte dans la chambre nuptiale.
Dans la chambre, Tony est en train d'enlever sa chemise et expose ainsi sa poitrine velue à sa femme.
Maria descend en courant demander à sa mère:
- Maman, maman, Tony a plein de poils sur la poitrine, on dirait un singe!
- Ne t'en fais pas Maria, tous les bons garçons ont du poil sur la poitrine. Il n'y a que les petits minets qui sont imberbes [:-)]. Monte rejoindre ton mari maintenant, il va s'occuper de toi.

Alors Maria remonte dans la chambre nuptiale.
Et Tony enlève son pantalon. Maria a peur quand elle constate que son mari a plein de poils sur les jambes. Et ça ne rate pas, la voilà qui descend l'escalier pour demander à sa mère:
- Maman, maman, Tony a plein de poils sur les jambes, c'est dégoûtant!
- Ne t'en fais pas Maria, tous les bons garçons ont du poil sur les jambes. Tu dois être fier d'avoir un mari si poilu!. Monte rejoindre ton mari maintenant, il va s'occuper de toi.

Et Maria remonte dans la chambre pour la troisième fois.
Là, elle voit Tony qui sort un 351 Magnum de son étui et qui le pose sur la table de nuit.
Maria, toujours aussi affolée descend les escaliers 4 à 4, et elle bafouille à sa mère:
- Maman, maman, Tony a gros calibre! un ... un ... un machin de 30 centimètres au moins!!!
- Reste ici ma fille! maman va s'occuper de ça alors.


une variante de celle du dessus:

C'est au tour du dernier fils de la ferme de se marier. Il s'agit du Raymond, qui est un peu demeuré et sa mère lui fait les recommandations :
"Écoute, mon fils, tu montes avec la Christiane, et si tu as des problèmes, tu m'appelles et je t'aiderai
- Oui, m'man !" Et il monte. Dans la chambre, sa dulcinée roucoule, roule des yeux et défait ses bas avec des gestes à faire péter une Durit à un moine octogénaire. Mais le Raymond, intimidé, tourne les talons et descend vers sa mère, affolé :
"M'man, m'man, la Christiane elle se met toute nue on dirait !
- Mais c'est normal, mon fils, on se déshabille toujours pour faire 'la Chose'. Fais pareil!"
Le Raymond remonte, et, un peu honteux, enlève ses frusques. Il se retrouve comme un benêt debout près du lit où la Christiane, dans le plus simple appareil, se tortille comme un ver en susurrant des cochonneries. Le Raymond redescend en courant, et complètement ahuri annonce à sa mère :
"M'man, ça y est, on est tout nus tous les deux, qu'est-ce que j'fais maint'nant ?"
Sa mère, excédée, lui dit :
"Bon dieu de bois, t'es quand même pas futé ! Maint'nant, tu la montes comme font les bêtes !"
Le regard illuminé par un éclair de compréhension, le Raymond, sabre au clair, remonte l'escalier en courant. Il glisse au premier tournant, manque une marche et se tape le crâne contre la dernière marche : BOUM !
Alors il crie à sa mère :
"M'man, m'man, ça saigne ! Ça saigne !
- C'est normal, lui crie sa mère, continue !"
Alors, il se tape le front contre la marche : BOUM ! BOUM ! BOUM ! BOUM !


LETTRE À JEAN

Mon cher fils,

Je t'écris lentement car je sais que tu ne lis pas vite; ainsi je mets la plume dans l'encre, l'encre sur le papier, le papier dans l'enveloppe et l'enveloppe dans la boîte à lettre, tout cela pour te dire qu'on a été tous malades mais que le docteur est venu et on est tous guéris.

Depuis que tu es parti, on s'aperçoit que tu n'es plus là; hier c'était la fête au village, il y avait une course d'ânes et monsieur le Maire a dit que c'était dommage que tu n'étais pas là car tu aurais sûrement gagné ; il y avait aussi le marché aux cochons, on a pensé à toi.

Quand tu reviendras à la maison, tu ne la reconnaîtras pas, on a déménagé. Au fait Léon s'est pendu, j'espère qu'il ne recommencera plus. Tu m'as dit que tu faisais de la taule, s'il t'en reste garde-moi en pour couvrir le toit du poulailler.

Tu m'as dit de t'envoyer un champ d'ail, la récolte a été mauvaise, je t'enverrai un champ d'oignons. Le petit a avalé 100 sous, le docteur en a retiré 90 ; il a dit que le reste était dissout. Pour ce qui est du petit, tout le monde se moquait de lui à l'école car il n'avait pas d'habits neufs ; comme on a pas beaucoup de sous, on lui a acheté une casquette neuve et on ne le laisse plus regarder que par la fenêtre plus personne ne rigole.

Ton père a un nouveau travail, il a 200 personnes en dessous de lui, il tond le gazon au nouveau cimetière que nous avons inauguré; sur la porte était inscrit : "Ici ne seront enterrés que les morts vivant dans la commune". Les peupliers bordant la rivière ont été coupés pour en faire du bois de sapin.

Tiens ton frère se marie avec une femme; tu dois te souvenir d'elle: c'est celle qui nous a tant fait rire à l'enterrement de ta soeur .

J'espère que tu es un bon soldat comme ton père qui s'est fait geler les pieds par des éclats d'obus. Je t'envoie 50 francs en cachette de ton père; il ira les poster.
Fais bien attention de ne pas te saouler et de ne pas dépenser cet argent. Je t'envoie aussi deux chemises neuves faites avec les vieilles de ton père. Envoie-moi les vieilles que j'en fasse des neuves à ta soeur. S i tu as des chaussettes trouées, envoies-moi les trous que je les raccommode.

Nous avons eu un grand malheur, le chien a eu la queue coupée. Enfin tout va bien sauf le chat qui est crevé. J'espère que la lettre te trouvera de même.

Tu nous dis que tu es très malade, si tu ne va pas mieux, reviens mourir à la maison, ça nous fera plaisir.
Je vais de laisser non sans te dire que ton père a un énorme furoncle au cul, sur quoi je t'embrasse très fort.

Ta Maman chérie

Post-scriptum : je voulais mettre 100 francs dans l'enveloppe mais j'avais déjà cacheté la lettre.


Ça se passe lors d'une réunion de famille un dimanche.
La fille de la maison, agée de 30 ans, est en train de lire un article dans une revue. Elle se met à rire bruyamment, et tout de suite elle lit l'article à haute voix pour le reste de la famille:
- Est-ce que vous saviez que pendant l'amour, la taille des seins de la femme augmente de 25 % ?

À ce moment là, son mari (un rigolo) lui répond goguenard:
- Ça m'étonnerait, j'ai jamais vu les tiens grossir!?

Et à ce moment là, le père de la fille, depuis son fauteuil dans lequel il lit son journal répond à son beau-fils:
- C'est parce que tu ne pompes pas assez.


C'est un gars dans un bar, il a pas mal picolé et il confesse à son copain de beuverie que sa femme ne jouit jamais!

Alors son pote lui dit:
- Écoute bien: Ce soir en rentrant, tu vas te faufiler dans ta chambre. sans réveiller ta femme, tu vas te glisser entre ses jambes en passant par l'extrémité du lit. À ce moment là, tu vas la lécher, mais surtout, tu ne t'arrêteras pas. Jusqu'à ce qu'elle jouisse, tu ne t'arrêteras pas de lui lécher le clitoris! Je te garantis que même si c'est long à venir, avec cette méthode, ta femme grimpera au rideau.

Le soir même, le gars rentre chez lui et décide de tenter le coup tout de suite.

Il passe entre les jambes de sa femme sans la réveiller et commence à l'entreprendre avec sa langue.
Après 10 minutes: rien ne bouge
Après 30 minutes, les crampes commencent à lui bloquer la mâchoire mais il continue car il VEUT faire jouir sa femme ce soir!

Enfin, après 40 minutes de cunnilingus, sa femme jouit!

le gars, tout heureux et content de lui décide d'aller à la cuisine boire une bière (on pourrait ajouter 'pour tuer le goût...').

Arrivé dans la cuisine, il voit sa femme à la table avec une tasse de café à la main. Il lui demande en criant:
- Mais comment as-tu pu descendre de la chambre si rapidement?!!!

Et sa femme lui répond:
- Chhhhut! Tu vas réveiller ta mère qui dort en haut!


La même blague que précédemment, mais avec une chûte plus élaborée:

C'est un gars qui rentre sur le coup de minuit, de trois semaines en mer sur une plate-forme offshore. Il est assez en manque pour ce qui concerne le sexe, aussi, à peine est-il entré dans la maison qu'il se rue dans la chambre à coucher. Là, il trouve sa femme le nez sous les couvertures. Alors sans chichi et sans préliminaire, le mari se glisse sous les draps lui aussi et commence à besogner sa femme.

Dix minutes plus tard, sa libido étant satisfaite, le mari descend dans la cuisine pour se faire un sandwich. Mais il est médusé lorsqu'il constate que sa femme est déjà dans la cuisine en train de boire une infusion:

- Comment tu as fait pour descendre de la chambre aussi vite? On vient juste de faire l'amour et je suis sorti de la chambre alors que tu étais encore dans le lit!

Sa femme s'écrie:

- Oh mon Dieu, c'est pas vrai? Tu n'as pas fait ça? C'est ma mère qui est dans notre chambre! Elle se plaignait tout à l'heure d'une forte migraine, alors je lui ai conseillé d'aller s'allonger un moment...

Alors la fille court à l'étage, et retrouve sa mère dans la chambre.

Elle lui dit:
- Maman, je ne peux pas croire ce qui est arrivé. Pourquoi n'as-tu rien dit?

Et la belle-mère du type répond:

- Je n'ai pas parlé à cet idiot depuis 15 ans, et ce n'est pas maintenant que j'allais m'y remettre.


Véronique, 20 ans, et sa petite soeur Patricia, 12 ans, sont sous la douche.

Patricia:
- Mehhhh !! C'est quoi ça ???
Véronique (très fière):
- C'est des poils!!
Patricia:
- Et ça ne te gène pas pour baiser !!!!! ! ! ! ! ! !!


une famille habitant un petit village tranquille du Périgord ou tout le monde se connaît (c'est pour donner un bonne petite ambiance sympa à l'histoire, parce qu'en fait ça n'a aucune importance) se trouve bien embêtée car ses deux enfants sont deux véritables petits garnements qui font toutes les bêtises possibles à longueur de journées. Dès qu'il y a une connerie à faire chez les gens, ils la font et ils finissent pas semer une sale ambiance dans le village. Plus ça va et plus les gens s'énervent. Devant les plaintes qui arrivent, les parents viennent à se dire :
- Dis donc chéri, tu crois pas qu'on devrait faire quelque chose ?
- Tu as raison, employons les grands moyens, envoyons-les chez le curé quelques temps, ça devrait les calmer. Radical comme solution...
Il se rendent chez le curé, et celui-ci est d'accord pour essayer de les remettre dans le droit chemin mais il préfère s'occuper d'eux l'un après l'autre, une semaine chacun. Le plus petit arrive alors chez le curé, commence à s'installer de l'autre côté du bureau du religieux et celui-ci commence par dire :
- Où est Dieu ?
Le petit se met à réfléchir intensément et ne sait pas trop quoi répondre. Le curé continue :
- Où est Dieu ?
Mystère chez le petit blond assez circonspect.
- Où est Dieu ???
Le blondinet se lève, et commence à chercher un peu partout dans la pièce. Surpris, le curé le laisse faire et le garçonnet très impressionné finit par sortir en courant de chez le curé, se précipite chez lui, monte dans la chambre de son frère et pris de panique lui annonce :
- Hé vieux ! on est très mal, Dieu a disparu et ils croient qu'on a fait le coup !!!


Il est minuit et Momo rentre chez lui. En se dirigeant vers sa chambre, il entend du bruit dans la chambre de ses parents. Il jette un oeil par le trou de la serrure et voit son père entrain de faire des choses avec sa mère...

Fou de rage, il va dans la chambre de sa grand-mère, la déshabille et lui la baise. La grand-mère se met à gémir.

Le père entend la grand-mère faisant des bruits bizarres. Il arrête ce qu'il était entrain de faire et se pointe dans la chambre de la grand-mère. Bien sûr, il est surpris et demande à Momo :


"Mais qu'est ce que tu fais là, mon fils, tu es fou ou quoi ?"

Et Momo répond :


"Tu niques ma mère, alors je nique ta mère..."


Un petit garçon arrive vers son père et lui demande :
- Dis papa, si en éternuant je me bouche le nez et la bouche, est-ce que j'ai le cerveau qui va sortir par les oreilles, ou j'aurais tout simplement la tête qui explose ? Dans les deux cas j'ai peur d'essayer.
- ...


C'est une charmante jeune fille qui se prépare pour aller au bal du quartier.
Sa maman l'observe pendant les préparatifs (vous savez chez les filles en général ça prend du temps).
La jeune fille a mis sa plus belle robe mais celle-ci est un courte.
Par mégarde elle fait tomber sa boucle d'oreille et se penche pour la ramasser. Ô stupeur sa maman s'aperçoit que sa fille n'as mis de culotte!
- Allons ma petite fille, tu ne vas pas quand même aller au bal sans mettre de culotte ??
- Écoute maman quand on va a un concert on ne met pas des boules Quiès !!!!


Véro et ses deux soeurs Claire et Sophie qui s'apprêtent à sortir comme d'habitude, sont réunies par leur maman qui désire en savoir un peu plus sur leurs fréquentations.

La mère : Alors, ma petite Claire, dis-moi avec qui tu sors toi ?
Claire : Eh bien maman, moi je sors avec Jacques.
La mère : Et que faites-vous quand tu es avec Jacques ?
Claire : Quand je suis avec Jacques, on joue maman !

La mère : C'est bien tu peux sortir toi. Et toi ma petite Sophie ?
Sophie : Maman, moi je sors avec Richard.
La mère : Et que fais tu avec Richard ?
Sophie : Eh bien quand je suis avec Richard, on rit maman !

La mère : C'est bien tu peux y aller toi aussi. Et toi ma petite Véro ?
Véro : Moi maman, je sors avec Nicolas !
La mère : Eh bien toi tu sors pas !!!!!

Roger entre au bureau le lundi matin, le visage tout boursouflé d'égratignures multiples, comme s'il s'était bagarré avec son chat, et arrive face à face avec son ami Léo!

- Mon dieu Roger, qu'est-ce qui t'arrive?

- M'en parle pas vieux!...Fin de semaine atroce...inimaginable! Tout est allé de travers... Pour finir, hier, j'ai enterré ma belle-mère...

- C'est triste vieux... je compatis... mais dis-donc... Qu'est-ce qui t'a arrangé la gueule comme ça.

- C'est qu'elle ne voulait pas, la salope!!


Comme d'habitude, John Deuf mangeait des cacahuètes en regardant la télé

Comme tout le monde, il les lançait en l'air et les rattrapait avec sa bouche ... Mais ce soir là, il rata son coup et une cacahuète resta coincée dans sa narine ... Rien à faire, il n'arrivait pas à la décoincer !
Sur ces entrefaits, sa fille arriva accompagnée d'un ami. La fille essaya en vain d'enlever la cacahuète et laissa la place à son petit camarade ...
Celui-ci, avec doigté, réussit à enlever l'intruse de la narine ...
Tout le monde étant soulagé, la fille présenta Bob à son père et s'exclama :
- Papa, tu ne devineras jamais ce que va faire Bob quand il sera plus grand!
Et le père de répondre :
- Si j'en crois l'odeur de ses doigts, ce sera mon gendre!


Une petite histoire pour méditer sur le culte de la personnalité dans les forums et les canaux IRC...

C'est l'histoire d'une fille, appelons-la Véronique, qui est à la fac.

Comme la plupart des étudiants, elle consacre tout son temps à sortir avec son petit ami, faire la fête, etc...
Véro fait des études d'informatique, ce qui fait que le temps qu'elle ne passe pas dehors, elle le passe en salle de classe, devant l'écran de son ordinateur.

Un beau jour, elle rompt sa liaison avec son petit ami. Elle se retrouve pour la première fois toute seule pour passer le week-end dans sa piaule. En effet, Véro fait ses études à plusieurs milliers de kilomètres de chez ses parents, ce qui fait qu'elle ne rentre pas souvent chez elle.

Pour s'occuper pendant le long week end, elle va à la fac, branche un ordinateur, surfe un peu sur le web, va mettre son grain de sel dans quelques forums, et finit par aboutir sur un channel IRC.
Elle choisit d'aller faire un peu de chat et d'allumer tous les mecs sur #sexy...

Sur le réseau, connecté en même temps qu'elle, il y a un gars qui s'appelle Christophe. Par crainte de se faire reconnaître, Véro et Christophe se sont donnés des pseudos: Elle s'appelle Vanessa et Christophe s'appelle Thibaut.

Vanessa commence à chauffer le gars en lui disant comment elle a chaud et comment elle aimerait le travailler avec la langue, etc...
Thibaut lui répond en lui disant qu'il se verrait bien en train de lui parcourir toutes les parties de son corps avec ses grosses mains musclées, avant de la prendre furieusement.
Enfin bref, il ont une bonne partie de baise virtuelle, et se promettent de se revoir 12 heures plus tard pour remettre le couvert.

12 heures plus tard, ils se rencontrent à nouveau sur le net. Très rapidement, ils se re-chauffent le clavier et se refont une partie de jambes-en-l'air binaire.

Ça dure comme ça toute une semaine, pendant laquelle Vanessa passe le début de ses nuits devant l'écran de son ordinateur. Vanessa et Thibaut deviennent plus intimes et commencent à parler d'autres choses que de cul. Cependant, craignant de passer aux yeux de Thibaut pour une petite étudiante immature, elle lui cache qu'elle est encore à la fac.

Les semaines passent... Puis les mois. Et l'envie commune d'aller un peu plus loin que ces séances de confession et de sexe virtuel devient chaque jour plus grande.

C'est pourquoi ils finissent par convenir de se rencontrer pour de vrai en se promettant mutuellement que la possibilité d'une forte différence d'âge entre eux deux, ou encore le fait que leur physique serait différent de ce qu'ils s'imaginaient, ne changerait rien au fait qu'ils s'aiment et qu'ils se connaissent suffisamment maintenant pour avoir envie de vivre ensemble.

Ils décident alors de se retrouver à mi-chemin de leurs lieux d'habitation pour un premier week-end ensemble.

La réservation est faite dans un hôtel très classe par Thibaut.

C'est Vanessa qui arrive la première à l'hôtel. Elle dit à la réceptionniste de garder une clef pour Thibaut qui arrivera plus tard.

Une fois dans la chambre, Vanessa prépare tout pour que la découverte soit la plus romantique possible: musique douce, bougies... Puis après une bonne douche, elle se déshabille et se glisse sous les couvertures.... Lorsqu'elle entend la clef dans la serrure de la porte, son excitation est à son paroxysme. Elle dit:
- Thibaut?
Et Christophe dit:
- Vanessa?

Et elle répond "Oui, c'est moi"; alors Thibaut cherche l'interrupteur et allume...

La première chose qu'il voit, c'est Vanessa, toute nue sur le lit.

Et ce qui se passe tout de suite après, c'est un cri poussé à l'unisson par Vanessa et Thibaut. Ensuite Vanessa s'enveloppe dans la couverture du lit et dit d'une voix pleine d'humiliation:
- Papa?...
et Thibaut dit:
- VÉRONIQUE!!!


Un jeune algérien rentre chez son père tremblant comme une feuille

Son père le questionne:
- Qu'est-ce que tu as mon fils ?
- Eh bien j'étais dans l'autobus quand on a été attaqués par des terroristes, qui nous ont fait sortir. Ils ont égorgés la moitié des gens et enculés l'autre moitié.
- Et à toi qu'est qu'ils ont fait ?
- Moi? Ils m'ont égorgé...


Un soir, Charles-Hubert de Plouhanec quitte son pavillon (de six étages) de Neuilly avec la Rolls pour se rendre dans le petit bar qu'il fréquentait, étant militaire, voilà déjà longtemps. Il cherche son vieux pote Marcel... et le trouve.

- Salut, Marcel !
- Eh mais, l'aristo ! Ça fait une paie !
- Ben oui, que veux-tu. Dis...
- Ouais. T'as besoin d'un tuyau, hein ?
- Ben oui. Me faudrait une fille, mais alors, très maigre, tu vois ?
- Mouais. Va deux rues derrière le bistrot, et tu demandes la grande Monique, de ma part.
- Merci vieux !

Et il suit les indications de Marcel. Ayant trouvé Monique (une perche maigre à faire peur), il lui demande :

- C'est combien ?
- 200 mon loup.
- OK, montez. Et il ouvre la portière.
- Ah non (elle louche sur la bagnole), t'es un richto, toi, et ils sont tous malades, les riches. Moi, je suis une honnête pute, pas de cochonneries, hein !
- Bon, bon. voilà 200 de plus et taisez-vous.

Elle monte dans la Rolls, il démarre et 15 minutes plus tard arrive chez lui.

Monique : "Oah non, hein, dans ces grandes maisons, il s'y passe trop de choses. On retourne à mon hôtel, je marche pas!" Il lui cloque encore 200 frs, elle se tait et le suit.

La faisant entrer dans le salon (celui où il y a le piano), il appelle la bonne et lui demande : "Gertrude, faites venir Marie-Louise, je vous prie". Se retournant vers la grande Monique : "Et vous, déshabillez-vous!"

Monique : "Beeeh ! Vicelard ! Avec une fille ? Pas mon truc. Je me tire."

Il lui redonne 200 frs: elle se déshabille.

La servante entre alors, avec une petite fille de six ans. La prenant par la main, il s'approche de la grande Monique et lui dit :

- Vous voyez, Marie-Louise, comme vous deviendrez si vous ne mangez pas bien votre soupe ?


Demandez-vous si vos parents ne vous aiment pas lorsque...

1. les jouets dans votre bain étaient un toaster et une radio.

2. quand vous avez été kidnappé et que les ravisseurs ont envoyé un doigt à vos parents, votre père a demandé plus de preuves.
3. votre mère vous a dit qu'elle vous considérait juste comme un bon ami.
4. votre mère avait des malaises le matin après votre naissance.
5. vous deviez faire des pâtés dans la litière du chat.
6. vos parents vous ont dit d'aller dire au revoir à votre oncle juste quand il s'asseyait sur la chaise électrique.
7. l'os préféré du chien était votre radius.
8. quand vous avez demandé à un policier s'il pouvait vous aider à les retrouver, il a soupiré "Il y a tant d'endroits où ils peuvent se cacher..."
9. quand vous avez menacé de vous jeter par la fenêtre et qu'ils ont appelé un prêtre pour vous parler, il a dit "À vos marques..."
10.ils vous ont fait poser bébé pour une publicité pour le contrôle des naissances.
11. ils embrassaient le chien sur la bouche mais ne buvaient pas dans votre verre.
12. le jour où vos vêtements ont pris feu, ils ont essayé de les éteindre avec de l'essence.


C'est un papa qui est en train de faire l'éducation sexuelle de son gamin.

Il lui parle des préservatifs et lui montre même plusieurs exemplaires, pour qu'il voit ce que c'est.

Le fils demande:

- Papa, ceux qui sont vendus à l'unité, c'est pour quoi faire?
- Ceux-là, ce sont plutôt pour les jeunes qui sortent en boite le samedi soir.

- Et ceux qui sont vendus par 3, papa?
- Ceux-là sont plutôt pour les étudiants lorsqu'ils rentrent les week end. Il y en a un pour vendredi, un pour samedi, et un pour dimanche.

- Et cette boite-ci qui en contient 12. À qui sert-elle?
- Ah celle-ci, c'est pour les couples mariés: Janvier, Février, Mars...


Une dame qui, après 30 ans de vie commune, a empoisonné son mari en mettant de l'arsenic dans son café est interrogée par le procureur lors de son procès:

- Mais enfin madame, lorsque vous avez commis votre crime, vous n'avez à aucun moment éprouvé une quelconque pitié pour votre mari?

L'accusée lui répond:

- En fait, si. Quand il m'a demandé de lui reservir une tasse.


C'est un avocat qui défend son client contre son ex-femme pour avoir la garde des enfants et qui dit au juge :

- Monsieur le juge, quand vous mettez une pièce dans la fente d'un distributeur de canettes, à qui est la canette? À vous ou au distributeur?
- À moi bien sur! répond le juge
- Donc l'enfant appartient bien à mon client..."


C'est Johnny qui a sa petite fille en vacances. Elle écrit a sa maman:

"patati patata (déjà petites elles ressemblent a leurs mères) repatati repatata...nous avons fait une promenade sur le bateau de papy Johnny...patati patata ...
À ce moment, le vieux intervient:
- Aqueu c'est pas un bateau ma petite chérie, c'est un yacht !
- Ah bon.
La petite corrige sa lettre et demande :
- Et comment ça s'écrit "yacht" ?
- Aqueu finalement tu as peut-être raison : c'est un bateau.


Vous savez à quoi on peut reCONNAÎTRE Johnny à Roland Garros ?

- C'est le seul qui tourne la tête de gauche à droite à contre-temps !

Et quand on lui demande pourquoi il fait cela il répond sans hésiter :

"- Ah que c'est parce que je suis arrivé en retard!"


Un gamin va voir sa mère accompagné de sa petite copine.

- Hein maman que quand on a notre âge on peut pas avoir d'enfants, hein m'man ?
- Mais non mon coeur, vous êtes trop jeunes pour ça!, répond la mère en souriant.
Alors en se retournant vers sa petite camarade:
- Tu vois je te l'avais bien dit, c'était pas la peine que je me retire...


L'adolescence c'est comme une grosse pustule qui marche.

Adolescent: Personne qui se conduit comme un bébé lorsqu'on ne la traite pas comme un adulte.


Un chef d'entreprise est en train d'initier son unique fils qui n'est malheureusement pas une lumière au capitalisme:
"- Mon fils, comme tu es hélas mon unique rejeton et que tu vas être amené à me succéder, je vais te faire un topo sur ce qui a fait la fortune de notre famille: le saucisson d'âne" et le père lui montre les différentes machines inventées par les ancêtres de la famille:

-"Voici la première machine inventée par ton arrière grand-père... A l'époque, il fallait réduire l'âne en bouillie avant de la passer dans la machine qui le transformait alors en saucisson" et il poursuit:

-"ça c'est la machine améliorée par ton grand-père. On mettait un âne coupé en deux directement dedans et hop! 300 kg de saucisson à l'heure... Et là, c'est mon invention, celle qui a fait de nous les leaders européens. L'âne entre vivant d'où gain de temps et d'argent. 300 kg de saucisson à la minute ! Qu'en dis-tu?"

Le petit ne bronche pas, visiblement tout ça ne l'inspire pas vraiment... Le père reprend son speech:

-"et maintenant fils, je te pose la question: comment vas-tu t'y prendre pour faire de nous les leaders mondiaux du saucisson d'âne? Réfléchis bien, pense à la devise de notre famille 'toujours plus loin, toujours plus fort' "

Alors là, la cervelle du petit se met en ébullition, et l'inspiration arrive d'un coup d'un seul :
"- Euh... On pourrait inventer une machine que quand on met un saucisson dedans, il en sort un âne? hein?" le père : "La machine existe déjà fiston: C'est ta mère..."