Blagues sur le Paradis, les religieuses, les curés, Jésus et ses apôtres



Les blagues au Couvent

Les blagues de Confession

Les blagues sur Jésus et ses apôtres


Deux bonnes soeurs font du vélo dans une rue en mauvais état, pleine de bosses.

La première dit à l'autre: "Je n'étais jamais venue par ici"
et l'autre répond: "ça doit être les bosses"


Dans un couvent, 3 soeurs veulent se confesser.
La 1ère entre dans le confessionnal pendant que les 2 autres écoutent derrière le rideau.
"Mon, père, j'ai commis un pêché: J'ai regardé des hommes nus a travers le trou d'un serrure."
- "Ma soeur, vous ferez une prière puis vous irez vous laver l'oeil dans le bénitier".
À ce moment, la 3ème soeur se précipite dans le confessionnal en disant: "Mon père, puis-je aller me rincer la bouche avant que la 2ème ne se lave le cul ??"

et voici une variante de cette blague, un peu plus longue:

Il y avait une fois trois moines très très pieux. Ces moines étaient si pieux qu'un jour, le Père supérieur décida de les récompenser de leur dévotion en leur accordant à chacun une journée complète de pêché, mais à la condition expresse qu'ils se confessent à lui à la fin de la journée.

Le jour convenu, les trois moines partirent en ville pour aller se débaucher à leur convenance.

Le premier moine rentre au monastère vers 1 h 00 du matin, et essaie d'aller se coucher sans bruit, mais le Père supérieur qui attend tapis dans l'ombre lui met le grappin dessus et lui demande de raconter sa journée.

- Non mon Père, ce que j'ai fait est trop mal j'ai trop honte, jamais je ne pourrais me confier

- Le marché que nous avons passé vous oblige pourtant à me dire exactement TOUT ce que vous avez commis comme pêché. Autrement, vous n'aurez pas l'absolution !

Alors le premier moine se laisse convaincre et confesse :
- J'ai ... J'ai bu ! Et non seulement ça, mais j'ai aussi goûté à la drogue : J'ai fumé des cigarettes, puis on m'a proposé de fumer des sachets de thé. J'ai même sniffé du détartrant à cafetières...

- Assez ! Ce sont des pêchés diaboliques. Mais un marché étant un marché, je vous donne malgré tout mon absolution, sous réserve que vous alliez dire quelques prières, et que vous vous purifiez la bouche en buvant de l'eau bénite.

Le moine remercie le Père supérieur et s'en va appliquer ses recommandations.

Le deuxième moine rentre au monastère vers 2 h 00 du matin. Comme pour le premier, il se fait 'attraper' par le Père supérieur qui lui demande de lui raconter sa nuit.
- Je ... je me suis laissé aller à d'ignobles perversions sexuelles : J'ai fait l'amour avec des filles à la vertu minuscule, elles étaient plusieurs et je ne suis même pas sûr qu'elles étaient majeures ; J'ai honte mon Père.
- Cela suffit. J'ai promis l'absolution mais il ne faudrait pas me forcer à entendre des ignominies. Allez dire des prières et vous purifier en buvant un verre d'eau bénite.

Le troisième moine rentre finalement à 3 h 00 du matin

- Alors mon fils. Qu'avez-vous fait comme pêché ?
- Mon Père, cette nuit j'ai... Oh non, je n'y arriverai pas. Vous n'auriez jamais du nous permettre de nous laisser aller à commettre des pêchés.
- Respectez notre accord : Dites-moi ce que vous avez commis comme pêché.
- Le moine penche la tête et dit :
- D'accord mon Père. Cette nuit j'ai...
- Oui ?
- Cette nuit j'ai fait pipi dans le bénitier.


C'est à la kermesse du couvent la soeur tire les numéros de tombola et dit "le troisième lot sera attribué au numéro 334". Voilà David qui se lève et crie
"Super dit-il, c'est moi, j'ai gagné !!! il se tourne vers la soeur et demande
" Qu'est-ce que j'ai gagné? Qu'est-ce que j'ai gagné?
" Le troisième lot est une superbe Cadillac cabriolet" David part tout content dans sa voiture. La soeur tire alors un autre numéro. Pour le secondàk lot qui est le 45. Voilà Benjamin qui se lève et dit:
"Mégacool dit-il, c'est moi qui gagne !!! j'ai le bon numéro. Il se tourne vers la soeur et demande:
" et moi alors, qu'est-ce que j'ai gagné?
" Le second lot est un superbe gâteau"
" Un gâteau pour le 2ème lot alors que le 3ème lot est une Cadillac?!!!
la soeur dit alors "mais enfin c'est la mère supérieure qui l'a cuisiné ce gâteau! !!" Benjamin répond :
"Qu'est-ce que j'en ai à foutre moi de la mère supérieure, la mère supérieure moi j'la prend j'la retourne et j'l'encule "
et la soeur répond alors " Ah non ça c'est le premier prix !"


C'est la tempête de neige. Un curé et une religieuse qui faisaient la route en Renault 4 (ah, vous avez pas connu ça au Québec!) décident d'arrêter de rouler et de passer la nuit à l'hôtel.
Naturellement, le seul hôtel de la région a été pris d'assaut par les voyageurs.
Le réceptionniste de l'hôtel dit alors au prêtre:
- Je vais vous donner la dernière chambre qui me reste. Je ne peux pas faire mieux: Il vous faudra partager avec la Soeur"

Le prêtre accepte et il accompagne la religieuse dans la chambre.
Tous deux décident de partager le grand lit puisque la chambre ne comporte pas de canapé.

Cependant, il se produit une coupure d'électricité (la tempête de neige...), et l'éclairage ainsi que le chauffage disparaissent.

Heureusement, il y a quelques couvertures dans l'armoire.
Très vite, la nonne dit:
"- mon père, j'ai froid" Alors le prêtre se lève et va chercher une couverture qu'il déplie du côté de la religieuse.

Un peu plus tard, la religieuse renchérit:
"- mon père, j'ai froid, voudriez-vous aller chercher une autre couverture?" Du coup le prêtre se dévoue encore.

Encore un peu plus tard, la nonne veut une autre couverture. Cette fois, le prêtre répond:
"Je pense que pour avoir chaud, il nous faut agir comme le font Maris et Femmes!"
La nonne est très étonnée et se demande si vraiment... Mais enfin, comme il est le prêtre, elle dit:
"D'accord mon Père. Si vous êtes sûr que cela restera dans les principes que nous devons respecter"
et alors le prêtre lui répond:


"ALORS, VA LA CHERCHER TOI-MÊME CETTE SACRÉE COUVERTURE!"


C'est une bonne soeur qui va trouver la mère supérieure et qui lui dit :
"Ma mère, j'ai un problème. Chaque fois que j'enlève ma petite culotte, il y a une petite boule bleue qui tombe de mon sexe !"
La mère répond :
"Je ne sais pas ce que c'est ma fille mais ça doit sûrement être médical.
Tu devrais aller voir un médecin car après tout, nous sommes des femmes avant d'être des servantes du seigneur..."
Sur ces bonnes paroles, la soeur va voir un médecin et lui raconte son problème:
"Docteur, je ne sais pas ce qui se passe mais chaque fois que j'enlève ma petite culotte, une petite boule bleue tombe de mon sexe."
Le docteur réfléchit et dit :
"Vous croyez que ça pourrait se passer maintenant ?"
La soeur : "Je ne sais pas...essayons"
La soeur se déshabille et, au moment ou elle enlève son slip...une petite boule bleue grosse comme un petit pois tombe de son sexe.
Le médecin surpris ramasse la boule avec une pince a épiler et commence a l'examiner :
"Bizarre, on dirait un bout de papier tout chiffonné."
Il déplie le morceau de papier bleu et lit l'inscription marquée en lettres jaunes : "CHIQUITA".
Évidemment, si on sait pas que c'est une marque de bananes c'est beaucoup moins drôle . Si vous n'avez pas rit, relisez encore une fois lentement.


La Mère Supérieure:
"Soeur Marie, vous êtes dans la rue, la nuit, et vous vous faites accoster par un hommes aux mauvaises intentions, que faites-vous?"

Soeur Marie:
"J'enlève mon habit de religieuse ma Mère."

La Mère Supérieure (outrée):
"Et que faites-vous après?"

Soeur Marie:
"Je lui dis de baisser son pantalon."

La Mère Supérieure: (encore plus outrée)
"Et ensuite?"

Soeur Marie:
"Je m'enfuis en courant. Je courrais beaucoup plus vite sans mon habit de religieuse que lui avec son pantalon baissé."


Des religieuses font du vélo devant le couvent.
À l'heure du repas, la soeur supérieure sort dehors et demande aux soeurs de rentrer pour manger. Celles-ci ne s'en occupent pas et continuent de pédaler. Au troisième appel, la soeur supérieure s'impatiente et s'écrie: "si vous ne rentrez pas tout de suite, je remet les selles sur vos vélos!"


C'est un type qui rentre dans une pharmacie à Neuilly et qui dit:
- Bonjour, je voudrais des préservatifs, s'il vous plaît.
La pharmacienne lui dit à voix basse:
- "excusez-moi, monsieur, mais vu notre clientèle assez conservatrice, nous employons un code pour désigner certains produits. En l'occurrence, celui que vous demandez est nommé "ticket de métro".
- À ce moment, une bonne soeur entre dans la pharmacie et capte la conversation en route... (cette phrase est importante)
Et le type reprend: "bon alors s'il vous plaît je voudrais un ticket de métro"
La pharmacienne lui donne un petit sachet et le type s'en va.
La bonne soeur demande de l'aspirine et s'en va elle aussi. Puis elle descend dans le métro et voit qu'il y a beaucoup de monde au guichet. Comme elle n'a pas de ticket, elle se dit - pas conne -: "tiens, vu qu'ils en vendent a la pharmacie, je vais y aller, au moins il y a personne". Elle y retourne et demande:
- "Rebonjour mademoiselle, je voudrais un ticket de métro svp"
- "Enfin, ma soeur, pas à vous, je n'oserai pas..."
- "Mais si, vous me rendriez un grand service, car si vous saviez la queue qui m'attend en bas...."


Un prêtre et une religieuse traversent le désert sur le dos d'un chameau.
Au beau milieu de la traversée, le chameau tombe gravement malade.
Du coup, ils décident de s'arrêter pour le bivouac en espérant que quelqu'un passera et leur portera secours.

Cependant, personne ne passe, et bientôt, le chameau meurt.

Naturellement ils prient copieusement pour sortir de leur mauvaise passe.

Au cours de la discussion, le curé dit à la religieuse: "Vous savez ma Soeur, je suis maintenant tout près de la mort, et je peux vous le dire maintenant: Il y a une chose que j'ai toujours voulu voir dans ma vie sans que cela soit possible, c'est de voir une femme nue. Cela vous embêterait-il d'ôter vos vêtements pour moi?"

La religieuse réfléchit un peu à sa demande, puis décide d'enlever ses vêtements. Ce faisant, elle dit au curé:
"Mon père, maintenant que je vais apparaître nue devant vous, je peux vous avouer que, moi non plus, je n'ai jamais vu d'homme nu...
Voudriez-vous ôter vos vêtements pour moi?"

Le prêtre accepte en rougissant. Lorsqu'ils sont tous les deux nus, la religieuse s'exclame: "Mon Père! Cette chose qui pend entre vos jambes, à quoi sert-elle"?"

Le prêtre répond doucement: "Ça mon enfant, c'est un cadeau de Dieu. Si je l'introduis en vous, il pourra créer une nouvelle vie"

"C'est vrai?! répond la religieuse, et elle ajoute alors:
"Oubliez moi. Allez l'introduire dans le chameau!"


C'est une religieuse qui rentre dans un magasin d'alimentation. Elle va prendre une bouteille de gin dans un des rayons, puis passe à la caisse.
Le gars à la caisse la voyant avec sa bouteille de gin la regarde d'une drôle de manière.
Se sentant dévisagée, la religieuse lui dit:
"J'achète cette bouteille de gin pour soigner la constipation de la Mère Supérieure."
Le caissier hausse les épaules, et oublie vite cette excentrique de religieuse.
Une heure plus tard, alors qu'il vient de fermer le magasin, il croise la religieuse dans la rue, assise sur un banc, avec la bouteille vide à côté d'elle. La religieuse a l'air aussi bourrée que le métro aux heures de pointe.
Le caissier en la voyant dans cet état est outré et lui dit:
"Mais enfin Ma Soeur! Vous m'aviez dit que cette bouteille était pour soigner la constipation de la mère supérieure!"


"Mais c'est la vérité!" répond la nonne en ricanant:
"ça va vraiment la faire chier lorsqu'elle me verra dans cet état!"


C'est deux bonnes soeurs qui rentre au couvent, mais il fait déjà nuit.
Deux gars leur sautent dessus et les déshabille dans l'intention de les violer.

La première religieuse lève les yeux au ciel et dit:
"Pardonnez-leur mon dieu, car ils ne savent pas ce qu'ils font."
La deuxième religieuse lève les yeux au ciel et dit:
"Celui là, lui il sait!"


Dans un dispensaire, les religieuses ont décidé, après en avoir parlé entre elles, de quitter le médecin-chef s'il osait encore leur raconter des histoires grivoises comme à son habitude...

Quelques jours après, le docteur arrive, les yeux brillants et dit :
- Bonjour, mes soeurs! Figurez-vous que je reviens du port où j'ai du examiner tous les marins d'un bateau chinois à cause d'une épidémie... Vous savez, ils sont marrants ces chinois! Ils ont des tout petits yeux, de toutes petites mains, ils sont hauts comme trois pommes, mais alors ils ont d'énormes...

A ce moment, les soeurs scandalisées sortent en courant pour ne pas entendre la suite alors que le médecin-chef leur crie:
- Hé la! Pas si vite, ce bateau est encore là toute la semaine!


Une nonne arrive en courant dans la cuisine du couvent pour y retrouver la Mère supérieure. Elle crie:
"J'ai été violée! J'ai été violée!"
La Mère supérieure lui répond:
"Calmez-vous mon enfant, et asseyez-vous .... Je vais m'occuper de vous."
La Mère supérieure va chercher du citron, du vinaigre, des cornichons et des oignons, puis elle commence à préparer une mixture avec ces ingrédients.
Elle tend la mixture à la nonne en lui disant de boire cul-sec!

La nonne demande avant de goûter:
"Et vous pensez qu'avec ça, je serai 'purifiée', Ma Mère?"
La Mère Supérieure:
"Pas sûr, mais au moins, ça vous enlèvera le sourire que vous avez sur les lèvres !!"


La mère supérieure convoque en catastrophe toutes les religieuses du couvent :
- Mes soeurs, notre figuier n'a jamais donne autant de fruits. Je ne sais vraiment pas comment nous allons pouvoir les utiliser tous avant qu'ils ne soient pourris ! Auriez-vous des idées pour éviter ce gâchis ?
- Faisons des tartes, ma mère.
- Quelle bonne idée, soeur Marie. Mais ça ne suffira jamais...
- Et des confitures aussi
- Oui, soeur Odile, très bonne idée ! Mais nous n'aurons pas assez de bocaux pour tous ces fruits...
- Faisons de la compote !
- De la compote, soeur Jeanne ? Mais comment ?
- Avec une lime, ma mère.
- Une lime ? Expliquez-nous
- Oh, quand j'étais enfant, j'ai une fois entendu, par la porte entrouverte, ma mère dire à mon père : "arrête de limer, j'ai la figue en compote !"


Une vieille bonne soeur de passage a Paris se retrouve par hasard Rue Saint-Denis. Elle va demander à une pute pourquoi il y a autant de filles qui attendent Dieu sait quoi. La pute, ennuyée, lui répond "Il y a une distribution de sucettes au bout de la rue".
Là-dessus arrive un car de police qui embarque tout le monde, la bonne soeur y compris. Arrivés au commissariat l'inspecteur n'en croit pas ses yeux : "Ma soeur, que faisiez-vous dans la rue, à votre âge"?
Et la bonne soeur : Ben quoi "à mon âge"? J'ai plus de dents mais je peux encore en sucer quelques-unes


Trois touristes visitent le désert accompagne d'un guide. Sur le chemin, ils voient un bâtiment. Le guide leur dit que c'est un couvent de bonnes soeurs mais il ne faut pas y aller, c'est dangereux, elles n'acceptent pas les hommes. Ils continuent leur chemin quand une tempête de sable surgit.
Le guide s'enfuit laissant les 3 hommes seul dans le désert assoiffés et affamés.
Bien que les 2 autres essaient de l'en dissuader, le premier va frapper au couvent pour avoir à boire. Il supplie la soeur de le laisser entrer. La soeur le prévient : "Nous n'acceptons pas les hommes ici".
"M'en fous, j'ai trop soif" qu'il lui répond. Il entre et les 2 autres entendent un grand cri.
Le deuxième homme craque et se dirige vers le couvent. Il frappe, et même scénario, le grand cri.
Enfin, le troisième n'ayant plus le choix, va frapper au couvent. Avant d'entrer, il demande à la soeur de lui dire ce qui est arrivé aux autres.
Elle lui dit :
"Le premier était boucher, on les lui a coupées. Le deuxième était vigneron, on les lui a pressées".
À ce moment, le 3ème de met à rire et dit : "moi, je suis marchand de sucettes".


C'est le début de la matinée dans le couvent. Deux religieuses se dirigent vers le réfectoire pour prendre le petit déjeuner.
Sur le chemin, elles croisent la Mère Supérieure qui semble d'une humeur massacrante... Les deux soeurs lui disent bonjour, et la Mère Supérieure ne répond qu'un grognement!

Une des soeurs dit alors à l'autre:
- Ho ho, notre mère supérieure a du se lever du mauvais côté du lit ce matin.

L'autre répond:
- On doit plutôt dire 'La mère supérieure s'est levée du pied gauche' non?

Et la première répond:
- Peut-être qu'elle s'est levée du pied gauche... mais elle s'est quand même trompée de côté de lit parce qu'elle a mis les chaussures du Père Barnabé!


Ça se passe dans une région bien reculée, sur une petite route départementale.
Une nonne rentre au couvent avec la Renault 4 de la communauté. Malheureusement, la nonne est un peu "tête en l'air" et elle a oublié de refaire le plein. Elle cherche dans la voiture: pas de jerrican. Elle se met donc à marcher en direction de la maison la plus proche qu'elle sait être à 2 km de là.
Arrivée à la maison, elle demande si elle peut être dépannée avec un peu d'essence. Le gars lui dit "Moi je veux bien, mais je n'ai pas de jerrican". Alors il réfléchit et dit
"ça y est, j'ai trouvé. On va pomper un peu d'essence de ma voiture que l'on transvasera dans ce pot de chambre"

Et voilà la nonne qui repart vers sa voiture avec son pot de chambre remplit d'essence.

Alors qu'elle est en train de verser son essence dans son réservoir, une voiture s'arrête à sa hauteur. Le conducteur baisse la vitre et lui dit:
- Ma soeur, comme j'aimerai avoir autant de foi que vous...


Ce sont trois jeunes candidats à la prêtrise. 
L'évêque s'est déplacé spécialement au
séminaire pour leur faire passer
un dernier test: le test du célibat

L'évêque conduit les trois candidats dans une pièce, et leur
demande de
se déshabiller. Ensuite, il demande à chacun de s'attacher une
petite
clochette au pénis au moyen d'une ficelle toute fine.

Lorsque tout le monde est prêt, une superbe fille entre dans la
pièce et
vient se placer devant le premier candidat. Elle entame un strip tease
torride... mais n'a pas plutôt enlevé son soutien-gorge que l'on
entend
le  
        *Tingingling*

L'évêque prend alors la parole:
- Patrick, je suis vraiment désolé pour vous, mais votre manque de self control vous joue des tours. Emportez vos vêtements et courrez prendre une douche froide. Vous en profiterez pour prier et méditer sur votre faiblesse charnelle. Pendant ce temps, la jeune fille qui s'était placée devant le second candidat avait continué son strip tease. Arrivé à la petite culotte, l'évêque pu entendre le *Tingingling* L'évêque reprend alors la parole:
- Joseph, toi non plus, tu n'es pas capable de réfréner tes pulsions charnelle. Une douche froide et des prières pour toi aussi. Et le second candidat quitte la pièce. À ce moment, la jeune fille est déjà toute nue, en train de danser et prendre des attitudes toutes les plus suggestives devant le troisième candidat... mais RIEN. Elle a beau même se frotter contre le corps de l'éphèbe: Aucune réaction. L'évêque est très satisfait et il dit:
- Michael, mon fils, je suis vraiment fier de toi! Tu es le seul a avoir eu assez de force de caractère pour ne pas t'être laissé aller à tes pulsions charnelles. Tu deviendras un prêtre très rapidement. Maintenant tu peux aller rejoindre tes deux compagnons sous la douche... *Tingingling*


C'est le curé du village voisin qui descend en ville pour présenter ses voeux à la Mère Supérieure du couvent Saint Marie.

En passant dans la rue, il entend une femme à la tenue suggestive accoster un passant par un:
- 100 balles la turlutte mon beau, ça te dit?... et le curé constate alors que la femme et le passant s'engouffrent dans une petite ruelle et disparaissent.

Le curé est perplexe. Il veut en savoir un peu plus et se poste en embuscade dans ce quartier. Il entend à peu près toujours la même proposition faites par des dames aux passants de sexe masculin: "100 balles pour une turlutte"... Mais il ne peut en savoir plus car même si le passant est intéressé par la proposition de la dame, le passant et la dame disparaissent toujours de sa vue.

Finalement le curé abandonne et poursuit sa marche jusqu'au couvent. Là, il présente ses voeux à la Mère Supérieure et en profite pour en savoir un peu plus à propos de la 'turlutte'. Il lui demande:

- Dites-moi un peu ma Mère, une turlutte, c'est quoi?

- Une turlutte? C'est 100 francs, comme en ville!


Il y a eu erreur et gros emmêlage de pinceaux là-haut dans le ciel, et la Soeur Béatrice se retrouve en Enfer au lieu du Paradis. Comme pour une garde à vue, Satan lui permet de passer un coup de téléphone...

Elle appelle Saint Pierre:
- Saint Pierre, il faut me sortir d'ici: ils ont prévu une orgie pour ce soir!

Saint Pierre lui promet de faire tout son possible pour la sortir de cette situation et il raccroche.
Mais Saint Pierre est vraiment 'hyper charrette deborded' et il oublie Soeur Béatrice...
Jusqu'au lendemain matin, où en se réveillant il trouve un message sur son répondeur:
"Salut Pierre! Ici, c'est Béa. Tu peux laisser tomber pour le transfert!"


C'est la mère supérieure qui fait venir ses soeurs dans son bureau. Elle leur demande d'aller chercher des fraises en villes. Malheureusement, la mère supérieure a la fâcheuse habitude de parler très rapidement, et nos chères bonnes soeurs ont compris "d'aller chercher des frères en ville." Ce qu'elles font, avec grand plaisir d'ailleurs!

De retour au couvent, une des soeurs entrent dans le bureau de la mère supérieure et dit:

- Nous avons trouvé ce que vous nous aviez demandé, Mère.

- Parfait!!! répondit la mère supérieure. Faites-les décharger dans le corridor, nous allons les équeuter demain...


Une bonne soeur est en train de pécher. Soudain elle attrape un énorme poisson, avec une drôle d'apparence... Un pécheur non loin de la lui dit:
- Oh! Quel bordel de dieu de poisson vous avez là ma soeur!
- Monsieur je vous prie de rester poli! répond la bonne soeur.
- Je suis désolé ma soeur, mais c'est le nom de cette espèce: "un bordel de dieu de poisson"
- Ah, très bien... répond la soeur.

Elle rentre à la paroisse et croise la mère supérieure:
- Ma mère, regardez ce bordel de dieu de poisson que j'ai attrapée!
- Ma soeur! ne jurez pas je vous en prie!
- Excusez moi ma mère, mais c'est le nom de cette espèce: "un bordel de dieu de poisson"
- Ok, donnez moi ça je vais le vider.

En partant à la cuisine, elle croise l'évêque et lui dit:
- Mon père regardez ce bordel de dieu de poisson que la soeur a attrapé!
- Hé! Vous ne devriez pas parler comme ça!!!
- Mais non mon père, c'est le nom de cette espèce: "un bordel de dieu de poisson"
- Donnez moi ce poisson, je vais le cuisiner!

Le soir à la cantine, un tout nouveau curé partage le repas; il s'écrie:
- Oh! Que ce poisson est bon!
la soeur répond immédiatement:
- C'est moi qui ai pêché ce bordel de dieu de poisson!
- C'est moi qui ai vidé ce bordel de dieu de poisson! continue la mère supérieure.
- Et c'est moi qui ai cuisiné ce bordel de dieu de poisson! termine l'évêque avec fierté.

Le curé, étonné et un peu choqué, s'exclame alors:
- OH DIS DONC! J'AIME DÉJÀ CETTE PUTAIN DE PAROISSE DE MERDE!!


C'est un pirate, un vrai, avec une jambe en bois, un bandeau et tout ce qu'il faut.... Seulement, il a un menu problème: dès qu'il est dans le noir, eh ben, en fait, c'est plus fort que lui, il éjacule sans aucun contrôle....

Un jour qu'il était en mer, lors d'une grosse tempête, son bateau coule. In extremis, il trouve un tonneau où il entre pour se laisser dériver. Seulement voilà: dans le tonneau, il fait tout noir... et le tonneau dérive 3 mois (il avait pris des provisions) !!

Au terme de ces trois mois, le tonneau s'échoue sur une ile inconnue. Le pauvre pirate ressort dégoulinant, je vous fait pas un dessin. Il en a partout. Il est heureusement accueilli par quelques bonnes soeurs. Elles le logent, le nourrissent, le blanchissent...

Jusqu'au jour où une bonne soeur tombe enceinte.

La mère supérieure entre dans la chambre du pirate.
- On vous offre l'hospitalité, et vous, vous violez une religieuse? C'est honteux !
- Non, ma mère, j'vous jure...
- Ne vous foutez pas de moi ! Si vous recommencez, Vous serez remis à la mer!!

Le pirate ne comprend pas. En fait, c'est pas faute d'essayer, mais aucune religieuse n'a cédé à ses avances. Et pourtant, 1 mois plus tard, rebelote !

- Alors monsieur le pirate!!! Ça commence à bien faire ! Vous avez encore rendue une nonne enceinte!
C'est forcément vous car vous êtes le seul homme sur cette ile!
- Mais...
- IL SUFFIT !
Et la mère supérieure l'expulse dans une cabane, enfermé 24h/24.

Pourtant, 45 jours plus tard, une troisième bonne seur est en cloque.

- Pirate, ìl faut m'expliquer maintenant. Je vous ai enfermé alors comment êtes-vous parvenu à rendre ctte troisième religieuse enceinte?
- Mais non, je ...
- Allez, franchement...
- Au fait, mon tonneau, qu'est-ce que vous en avez fait ?
- Des bougies, pourquoi ?


Ce sont des religieuses qui font un pèlerinage à Lourdes. Elles se déplacent en minibus. Au détour d'un départementale, voilà-t-y pas qu'un des pneus du minibus est à plat.

Les nonnes sortent et pensent changer le pneu, mais aucune d'elle ne sait comment faire.
Heureusement, un routier qui passait par là s'arrête, et voyant leur détresse, offre ses services. Les religieuses acceptent de bon coeur.
Alors que le routier est en train de soulever le minibus avec le cric, celui-ci glisse, laissant le bus retomber par terre. Alors le routier rugit un: "NOM DE DIEU"

La mère supérieure le reprend tout de suite et lui dit:

- Ce ne sont pas des manières de parler ainsi. Vous devriez vous surveiller un peu!

le routier s'excuse:

- Je suis désolé ma mère
Et il se remet à la tâche. Mais 30 secondes plus tard, rebelote, le cric glisse à nouveau! et le routier vocifère: "BORDEL DE DIEU DE COUILLE D'OURS"

La mère supérieure intervient:

- Si changer la roue de notre minibus vous oblige à proférer de telles vulgarités, nous préférons nous débrouiller seules!

Le routier s'excuse encore;

- Oh ma mère, je suis réellement désolé. Mais je suis un peu énervé par ce cric qui ne veut pas resté fixé sur le sol.

La mère supérieure lui propose alors:

- Si ce cric glisse à nouveau, retenez-vous de proférer des vulgarités, et dites plutôt quelque chose comme "Mon Dieu, aidez-moi"

Et le routier réessaye de soulever le minibus, et le cric glisse à nouveau et il commence à dire "NOM DE..." mais il se corrige et dit "OH MON DIEU AIDEZ-MOI!"

Et à ce moment là, le minibus se soulève tout seul dans les airs
Et les nonnes regardent leur minibus et crient "NOM DE DIEU"


Deux 'baba cool' bien crades sont à l'arrêt du bus. Ils sont en compagnie d'une bonne soeur qui a un pied dans le plâtre.

Voulant faire un peu de conversation, un des hippies dit:

- Comment vous vous êtes cassé le pied ma soeur?

- J'ai glissé dans ma baignoire...

Alors le deuxième baba demande au premier:

- Qu'est-ce que c'est une baignoire?

- Comment je le saurais? Je suis pas catholique!


Trois jeunes religieuses sont dans un compartiment de train, en route vers Paris pour assister à la grande messe des Journées de la Jeunesse célébrée par Jean-Paul II.

Les nonnes sympathisent rapidement et se mettent à discuter. Au bout d'un certain temps, elles se confient leurs pêchés les plus importants:

La première dit:

- Mon plus gros pêché, c'est la luxure... Tous les ans, je prend congé du couvent pendant quelques jours et je fais la prostituée. Bien sûr, je l'argent que je gagne en faisant cela, je le donne aux pauvres, mais il n'en reste pas moins que c'est un gros pêché...

La deuxième nonne dit:

- Moi, mon plus gros pêché, c'est d'aimer boire. Toutes les économies que je peux réaliser sur une année, je les consomme en quelques jours une fois par an, en me saoulant...

La troisième nonne écoutait ses deux consoeurs attentivement, sans dire un mot. Lorsque son tour vint de confesser son plus gros pêché, elle répondit en souriant:

- Mon plus gros pêché, c'est de cancaner... E j'ai vraiment hâte de rentrer au couvent maintenant.



Un camionneur s'est arrêté sur le bord de la route pour satisfaire une urgente envie d'uriner.
Il est en train de vider consciencieusement sa vessie en dessinant des arabesques sur le mur d'une propriété qui se trouvait là, lorsqu'apparaît une bonne soeur à la porte de cette propriété:
La soeur: - Tout se passe comme vous le voulez mon fils?
Le camionneur (qui se rebraguette précipitamment): - Oups! Je suis désolé ma Soeur!
La soeur:
- Je vous en prie mon fils, il m'arrive de faire la même chose... Mais, puisque le Seigneur vous a placé sur mon chemin, pourriez-vous s'il vous plaît me montrer votre ... votre machin...
Le camionneur (abasourdi):
- HEIN! Vous plaisantez j'espère ma soeur?!!
La soeur:
- Pas du tout mon fils. Cela fait 50 ans que je vis cloîtrée dans ce couvent, et jamais de ma vie je n'ai eu l'occasion de voir ces choses de près. Soyez charitable...
Le camionneur (en baissant sa braguette):
- Ainsi soit-il...
La soeur: Mon Dieu et... euh ... je peux toucher?
Le camionneur (n'en revenant pas et déjà émoustillé): Eh bien... au point où on en est... allez-y ma soeur...
La Soeur empoigne alors un testicule dans chaque main et se met à les cogner l'un sur l'autre en criant:

IL EST INTERDIT DE FAIRE PIPI SUR LE MUR DU COUVENT


Les blagues de Confession


Le curé reçoit 4 jeunes filles très dissipées pour leur confession. Il leur dit:
" je veux de l'ordre, ici. Mettez-vous en ligne et chacune à son tour".
La première commence.
Quand elle ressort, les 3 autres la pressent de questions:
"Alors, raconte !"
"Ben, voilà. Il m'a demandé de lui dire mes péchés. Je lui ai avoué qu'une fois, j'avais regardé le sexe d'un homme".
"Et alors ?"
"Il m'a infligé d'aller me laver les yeux dans le bénitier".
Passe la seconde. Mêmes questions à la sortie:
"Je lui ai avoué avoir un jour tenu le sexe d'un garçon dans ma main et il m'a infligé d'aller laver ma main dans le bénitier".
Sur ce, le curé appelle la troisième. Mais la quatrième la bouscule et la devance.
"Voyons, du calme, j'ai demandé de l'ordre !!! Laisse-lui son tour".
"Je veux bien, monsieur le Curé, mais il n'est pas question que je me rince la bouche après qu'elle se soit lavé le cul !".


L'action se déroule dans un village de campagne. Le curé, vieux et malade, se fait remplacer par un jeune débutant.


Sa première journée démarre par l'acte laborieux et intimiste qu'est la confession... Enfermé dans le confessionnal, il s'entretient avec une femme :

- Elle : Mon Père, pardonnez-moi parce que j'ai pêché...
- Lui : Je vous écoute ma fille...
- Elle (après un long silence) : ... voila, j'ai trompé mon mari...
- Lui (fouillant dans son carnet pour connaître la sentence) : Voyons, pour l'adultère, je vous donne... heu... 2 Pater et 3 Ave Maria !
- Elle : ... ce n'est pas tout mon Père...(très long silence)... je lui ai fait une fellation...
- Lui (prit de panique car il ne trouve pas la Rédemption pour une fellation...) : Heu, je vous demande quelques instants...
Le jeune curé court sur la pointe des pieds vers les enfants de coeur qui se trouvent dans la Sacristie .
- Lui (essoufflé) : Dites les enfants, qu'est-ce qu'il donne le curé pour une fellation?
- Eux : Normalement, c'est 20 francs et un Bounty... mais avec la dame là-bas, il paie pas.


Quelle est la différence entre un curé et un sapin de Noël ?
Aucune: dans les deux cas les boules servent uniquement à décorer.
ou bien
Les boules du sapin servent au moins une fois dans l'année !


Ça se passe dans une église. Le prêtre est en train de prier devant l'autel, quand tout a coup la porte claque violemment et un très charmante jeune femme pénètre en courant dans l'église.
- Mon père, mon père ! le prêtre se retourne et examine la jeune femme. Celle ci se jette a ses pieds tout en se caressant les seins au travers de ses vêtements.
- Mon père, j'en peux plus, prenez moi vite là sur l'autel !
- Mais,... ma fille voyons calmez vous, vous êtes dans la maison de Dieu !
Et la fille s'arrache sa chemise et son soutien-gorge, puis commence à se malaxer les seins, elle se caresse également le sexe.
- Oh mon père, je vous veux prenez-moi comme un bête !
Le prêtre commence a transpirer à grosses gouttes.
- Calmez vous ma fille, j'ai fait voeu de chasteté, je suis prêtre et vous êtes dans une église ! Enfin, je ne peux pas !
Et la fille presque complètement nue se tortille sur l'autel.
Le prêtre ne sachant plus quoi faire, réfléchit et se retourne vers son espoir, Dieu.
Il se retourne alors vers Jésus son fils et dit:
- Jésus mais que dois je faire ?
Et là Jésus sur sa croix:
- MAIS DÉTACHE MOI, DÉTACHE MOI !!!!!!


C'est dans un petit village un mec va se confesser; il entre dans le confessionnal et le prêtre lui dit :
- Dis-moi Pierre, puisqu'on est dans le secret de la confession, dis-moi qui est-ce qui vole mes poules ?
"- Je n'entend pas mon père
"- Dis-moi qui est-ce qui vole mes poules ?
- Je suis desolé mon père, mais j'entend pas
- Dis-moi qui est-ce qui vole mes poules ?
"- Je suis desolé mon père mais j'entend toujours pas
À ce moment le prêtre sort et dit :
- Viens, on change de place
Il changent de place l'un et l'autre et Pierre dit au curé:
- Dites-moi mon père, qui est-ce qui baise ma femme pendant que je suis au champ ?
- Tu as raison Jean on entend rien !


Le jour de la confession
- Voilà, mon père. Hier, j'ai fait l'amour 19 fois avec ma femme!
- Mais, mon fils, avec votre femme, ce n'est pas un pêché!
- Oui, mon père, mais 19 fois, merde! Fallait bien que je le dise à quelqu'un!


Variante de la précédente:

Un prêtre est assis dans le confessionnal et écoute patiemment la voix d'un vieillard:
- J'ai 81 ans et je suis marié depuis 54 ans, ma femme m'a toujours rendu heureux et je ne lui ai jamais été infidèle, mais hier soir j'ai vécu une expérience sauvage et passionnée avec deux jumelles magnifiques de 18 ans!

Le curé légèrement horrifié lui demande:

- À quand remonte votre dernière confession?
- Jamais...je suis juif.

Le prêtre un peu surpris s'interroge:

- Mais alors pourquoi venez-vous ici aujourd'hui pour me raconter tout ça?
- Oh... je le raconte à tout le monde!!


Mon père, j'ai commis le pêché de chair.
- Avec qui mon fils ?
- Je ne peux pas vous le dire.
- Je vais vous aider mon fils. Avec la bouchère ? avec l'épicière ou la soubrette du notaire ?
- Je ne peux rien vous dire, mon père. Je pars.
En sortant, il rencontre son copain :
- D'où viens-tu ?
- De me confesser. Je n'ai pas eu l'absolution, mais j'ai eu trois bonnes adresses !


C'est une femme qui profitant de l'absence de son mari le trompe (banal jusque là). Une fois l'acte fini elle s'endort et l'amant s'éclipse. Mais alors qu'il passe devant l'armoire, il entend : "Putain c'qu'y fait noir là dedans!". Il ouvre la porte et sort un petit garçon qui lui dit
"Si tu me donnes pas 500F je dis tout à mon père". L'amant cède et s'en va.
Quelques jour plus tard, l'amant et la femme recommencent...
Et lorsque l'amant s'en va passant devant la penderie il entend : "Putain c'qu'y fait noir là delà-dedans!". Il ouvre et le petit lui demande 1000F; l'amant cède encore.

Le lendemain à table le petit garçon dit à son père : "tu as vu papa je me suis acheté un nouveau vélo". Le père déclare alors :"écoute mon fils ce vélo coûté au moins 1500F je ne sais pas ou tu as eu cet argent mais ce ne doit pas être très beau, alors va tout de suite te confesser..."
Le garçon s'exécute et se dirige vers l'église, il entre dans le confessionnal et déclare :"Putain c'qu'y fait noir là dedans!". Alors une voix de l'autre côté de la cloison déclare :"Ah non tu ne vas pas venir me taxer jusqu'ici!"


C'est le curé qui confesse son sacristain.

Il lui demande:
- Dis moi, qui me vole mes tomates dans mon jardin?
Le sacristain répond:
- Quoi? Je ne vous entend pas bien de ce côté!
Le curé répète plus fort:
- Qui me vole mes tomates dans mon jardin?
Le sacristain:
- Je vous assure on entend pas bien de ce côté!
Le curé:
- Change de place avec moi, on va bien voir si on n'entend pas bien...
Ils changent de place, et le sacristain demande au curé:
- Qui va sauter ma femme quand je suis pas là?
Le curé:
- C'est bien vrai qu'on n'entend pas bien de ce côté...


Les blagues sur Jésus et ses apôtres


1996, Jésus redescend sur terre ... hé oui ... Il convoque la presse pour une conférence et un journaliste lui demande de prouver son identité. Aucun problème dit Jésus, qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?
Le journaliste lui répond qu'il pourrait, par exemple, marcher sur l'eau.
Alors Jésus se dirige vers la mer et commence à marcher sur l'eau:
5 mètres, aucun problème
10 mètres, aucun problème
20 mètres, Jésus a de l'eau jusqu'au chevilles et fait demi-tour
15 mètres, il commence à nager pour retrouver la terre ferme
Le journaliste stupéfait lui demande pourquoi jusqu'à 10 mètres ça allait mais qu'après il a commencé à s'enfoncer...
Jésus lui répond: T'as déjà essayé de marcher sur l'eau avec des trous dans les pieds ?


Alors Jésus, voyant Pierre sur le lac de Tibériade pêcher, pêcher, pêcher, lui demande :
- Pierre, tu n'es pas fatigué à force ?
Et Pierre, complètement au bout du rouleau :
- Oh oui, j'suis complètement naze.
Et Jésus, perplexe, lui répond au bout d'un moment :
- Ben, euh... Si t'es naze, arrête.


Dieu dit à Adam, "J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi Adam, laquelle veux-tu connaître en premier?"

Adam dit, "Dites-moi la bonne d'abord."

Dieu dit, "Je vais te donner un pénis et un cerveau. Grâce à cela, tu auras beaucoup de plaisir et beaucoup de raisonnement."

Adam répond, "Merveilleux! Mais quelle est la mauvaise nouvelle?"

Dieu dit, "C'est que ta pression sanguine ne te permettra que de faire fonctionner un des deux organes à la fois."


Jésus joue au golf. Il se prépare à prendre son premier départ. Il frappe la balle mais manque complètement son coup. La balle traverse le parcours dans le mauvais sens rebondit sur un arbre, repasse et heurte une pierre qui la fait partir à la verticale, elle est alors déviée par un boeing qui passe.

Elle revient, heurte un camion sur la route voisine qui l'envoie contre un mur de ferme, elle arrive dans un buisson.
Un lapin qui passait par là voit la balle de Jésus, la prend dans sa bouche et continue sa promenade. Un aigle, fonce sur le lapin et l'emporte dans les airs.
C'est alors qu'un chasseur voit l'aigle et lui tire dessus. L'aigle, touché, lache le lapin, qui lache la balle qui tombe sur le green roule un peu et tombe dans le trou.
Alors Jésus lève les yeux au ciel et fait : "Papa ! Laisse moi jouer..."


En l'an 0033, Rome a affronté Israël en match amical de football, et, hélas, Israël a perdu. Pourquoi ?
- Parce que Jésus était suspendu


Jésus, assis, à poil, sur l'eau de sa baignoire, lève les yeux au ciel et s'écrie :
- Dis, Papa, tu veux pas arrêter tes conneries, j'aimerais prendre mon bain !


Savez vous pourquoi Jésus marchait sur l'eau?

- Parce qu'il ne savait pas nager.


Dans un village proche de Nazareth, la foule en délire est en train de lapider une femme adultère. Arrive Jésus, qui s'interpose en déclamant haut et fort une de ses désormais célèbres maximes : "Que celui qui n'a jamais pêché lui jette la première pierre."
Tous s'arrêtent en pestant contre le Messie : "Même pas drôle, si on peut plus s'amuser un peu..."
À ce moment-là, un tout petit caillou vient rouler aux pieds de la femme adultère. Jésus se retourne et avec l'expression d'un doux reproche dit :
"Maman... "


Jésus dans un de ses jours de forme marche sur l'eau.
Un de ses apôtres, dans l'eau, lui dit "tu as tort Jésus, elle est bonne"


Jésus Christ se promène au bord du lac de Tibériade avec ses 12 apôtres. Soudain, il leur dit, devinez quoi ....: et si on marchait sur l'eau !!!
Les voilà partis, pleins de foi et d'espoir en J.C., pour une promenade à pied, sur le lac de Tibériade.

Au bout de 5 mn de marche, l'apôtre Pierre apostrophe J.C. :
- Et, dis donc, J.C., j'ai déjà de l'eau jusqu'aux genoux ! tu es sur que ça marche, ton truc ?
- Si tu crois en moi, mon frère, suis moi !

Après 10 mn de marche, la voix de Pierre se fait plus insistante :
- Oh, J.C., sans vouloir t'alarmer, l'eau m'arrive maintenant jusqu'à la taille !!
- Aie confiance en moi, mon frère, continue d'avancer !!

Au bout d'un quart d'heure, des gargouillis inaudibles signalent que Pierre est en mauvaise position :
- Argh gglll, Argh gggllll, putain , ton plan c'est de la merde , J.C. ...


Alors, la voix du disciple Jean, irritée, lui répond sèchement:
- Mais quel con , ce Pierre !! Tu peux pas faire comme tout le monde, non?! MARCHE SUR LES CAILLOUX, imbécile ....


Jésus qui dit :
"En vérité, Pierre, je te le dis. Y = aX^2 + bX + C"
et Pierre :
"Heu...oui Jésus, mais ça veut dire quoi ?"
et Jésus :
"Tu peux pas comprendre. C'est une parabole"


Cette histoire se passe après un des discours de Jésus, et donc le susnommé est en train de pique-niquer tranquillement dans un près avec ses douze apôtres. Inutile de préciser que le vin (de messe) coule à flot. Or, non loin de là, un superbe cheval broute paisiblement. Bref, rien que de très banal...
Jusqu'au moment où Thomas (un des apôtres) entend une voix qui l'appelle. Et, à la surprise de celui-ci, cette voix provient...du cheval! Thomas, interloqué se tourne vers Pierre, qui se trouve justement à côté de lui:
- Pierre, tu vois ce cheval...Et ben il m'appelle
- Tu ferais mieux d'arrêter le vin, répond Pierre, hilare, tu n'as pas l'air de bien le supporter!
Thomas est gêné, car il ne sait que répondre, et décide donc de continuer à manger comme si de rien n'était. Mais au bout de quelques minutes, rebelote, le cheval se remet à l'appeler. Cette fois-ci, c'est un Thomas sûr de lui qui se tourne vers Pierre:
- Je suis désolé Pierre, mais je te jure que j'ai entendu ce cheval parler!
- Franchement, Thomas, tu sais que les hosties, ça se bouffe, ça ne se fume pas! Depuis quand les chevaux parlent-ils? Et puis d'abord, s'il t'appelle, t'as qu'à aller le voir
- Et bien c'est ce que je vais faire! Réplique Thomas. Et on va voir qui a raison!
Et donc, Thomas se dirige vers le cheval, sous le regard d'un Pierre tordu de rire. Mais lorsque Thomas est à portée du cheval, le cheval se jette sur Thomas et le dévore. Quelques secondes plus tard, il n'y a plus de trace du pauvre apôtre et le cheval est retourné à son occupation première, et broute tranquillement l'herbe. Pierre est horrifié, et apparemment, il a été le seul témoin du drame, car Jésus et les autres disciples continuent à manger comme si rien ne s'était passé.
Pierre se dirige alors vers Jésus, et lui dit:
- Jésus! Tu n'as pas vu ce qui c'est passé? Thomas vient de se faire dévorer par le cheval!
Et Jésus lui répond, d'un ton tout à fait calme et détendu:
- Écoute Pierre, laisse Thomas dans l'étalon. 


La Sainte Vierge entre dans la chambre de Jésus: C'est un bordel noir! La Sainte Vierge est furieuse!
"Je t'avertis que si tu ne ranges pas ta chambre immédiatement, tu peux faire une croix sur tes vacances de Pâques!"


C'est Jésus christ, sur la croix: "un clou, vite, vite, je glisse ..." Et que lui a répondu le soldat ? "Croise les pieds j'en ai plus qu'un !"


Pourquoi Jésus a-t-il été cloué sur la croix?

- Pour qu'il tienne.


Alors qu'a dit Jésus quand il était sur la croix ?

D'aucuns ont répondu: Seigneur, pardonnez les ils ne savent pas ce qu'ils font ...... Tout faux !!!!
Qu'a-t-il dit alors ?
Il a dit: "Seigneur, avant je croyais, maintenant je suis fixé !!!"


Dernière phrase entendue par Jésus sur la croix:
"- Excuse moi, mais tu pourrais pas croiser les pieds, il ne me reste qu'un clou !"

encore Jésus sur la croix...

Une fois accroché sur la croix ... Jésus tourne la tête à droite, et interpelle le voleur crucifié un peu plus loin

- "Hep ! Hep ! Tu veux pas venir à côté de moi ? Là , juste à côté ?"
- Ben non Jesus, je peux pas, je suis cloué, comme toi

Jésus se tourne à gauche et demande à l'autre voleur

- "Hep ! Hep ! et toi ? Tu veux pas venir à côté de moi ?
- J'suis cloué, Jésus, je peux pas non plus ...

Jésus, très déçu, répondit alors
- C'est pas grave les gars, vous serez pas sur la photo!"


C'est Jésus qui est sur la croix.
Il dit à Marie : "Pierre! Je veux voir Pierre!"
Marie accoure vers Pierre et lui dit que Jésus veut le voir immédiatement.

Pierre commence à traverser la foule quand un garde romain le voit.
Le garde dit à Pierre: "Je te reconnais toi! Tu es l'ami de Jésus!" Le romain lui coupe alors un bras et le laisse repartir.

Jésus crie toujours Pierre! Pierre vient ici!

Pierre continue à avancer vers Jésus. Un deuxième romain le voit et lui dit: "Hé, hé, hé! Je te reconnais toi! Tu es l'ami du gars sur la croix!" Le romain lui coupe alors l'autre bras et le laisse repartir.

Jésus gueule: " Pierre! Pierre!"

Pierre continue à avancer vers Jésus. Un troisième romain le voit et lui dit: "Hé! toi là! Je te reconnais toi! Tu es l'ami de ce gars-là!" Le romain lui coupe alors une jambe et le laisse repartir.

Pierre continue à avancer par terre en se traînant avec sa seule jambe. Il arrive devant Jésus et lui demande "Maître! Que voulez-vous Maître? Je suis là!"

Jésus lui dit "Pierre! Je vois ta maison d'ici ! "


Et Jésus demanda à Pierre (après lui avoir dit qu'il voyait sa maison de là où il était, bien sûr):

- S'il te plaît, détache-moi...
Pierre arrive et commence à déclouer Jésus*: Il enlève 1 clou, 2 clous,
et là Jésus dit:
- Tu penses pas que t'aurais pu commencer par le clou du bas?
* les puristes pourront toujours dire que c'est du révisionisme...


Jésus se promène parmi les élus du paradis quand son regard se porte sur un homme.

"Cet homme ressemble à Joseph, mon père terrestre. Je suis sûr que c'est lui".
Jésus s'approche de l'homme:

"Dis-donc, ne travaillais-tu pas le bois lorsque tu étais vivant?"

"Tout à fait" répond l'homme.

"Et n'avais-tu pas un fils qui a été conçu par la grâce d'une puissance supérieure?"

"Oui" répond l'homme

"Et ton fils, n'avait-il pas des clous dans les mains et les pieds?"

"Oui, ne serais-tu pas ...."
Jésus lui ouvre alors les bras:

"Papa!" dit Jésus

"Pinocchio!" dit le menuisier


La parabole des étudiants:
... Et Jésus mena ses disciples à la montagne, et les pria de l'écouter: Ils leur dit:
"Heureux sont les pauvres, car le royaume des cieux leur appartient. Heureux sont les faibles. Heureux sont ceux accablés par le deuil. Heureux sont les épris de justice. Heureux sont les opprimés. Heureux sont ceux qui souffrent. à tous ceux-là je leur dis, soyez heureux, car le ciel vous attend en récompense. Souvenez-vous de mes mots."
Alors, Pierre se leva et demanda: "Doit-on prendre tout ça en note?"
Et Paul ajouta : "est-ce qu'on doit s'en souvenir?"
Et Marc ajouta : "est-ce que ce sera matière à examen?"
Et Jean ajouta : "Devons nous le rendre avec le devoir?"
Et Matthieu déclara : "Les autres disciples n'ont pas eu à l'apprendre"
Enfin, un apôtre demanda à voir Jésus en particulier, et lui demanda si tout cela était bien conforme aux objectifs du plan de cours.

Et Jésus s'effondra et se mit à sangloter.


C'est Jesus qui se balade dans le désert depuis un bon bout de temps et il s'ennuie à mourir tout seul dans cette immensité de sable. Enfin bon, la méditation aidant, il se dit que Dieu (son père) pourrait bien faire un petit geste. Il demande:
"Dieu mon père, je ne vois personne ici et il y a quelqu'un en particulier que je n'ai plus revu depuis très longtemps et avec qui je referais bien un petit brin de causette: Il s'agit de Joseph. Je sais bien que ce n'est pas mon vrai père, mais c'est un gars sympa et tout."
Dieu dit à Jesus qu'il va y penser.

Le temps passe, Jesus continue à marcher et soudain, au loin, très loin, il voit un petit point dans le désert. Il se rapproche de ce point et plus il va, plus il voit que ça a forme humaine. Finalement, il rencontre un homme, barbu et relativement vieux. Jésus se dit: Non, ce n'est pas possible, mon voeu a été exauce. Mais comme il ne reconnaît pas le vieillard, il se dit qu'il vaut mieux tâter le terrain d'abord.

Alors, il dit au vieillard:
- Bonjour, vous avez bien un fils ?
- Oui

- Et ce fils était un peu particulier ?
- Oui

- Et ce fils il est parti de la maison très jeune ?
- Oui

- Et vous ne l'avez pas revu depuis ?
- Oui

- Et ce fils n'était pas vraiment votre fils ?
- Oui

Alors là Jesus se dit: Ça ne peu être que Joseph. Et il se jette dans les bras du vieillard en criant:
- Papa !!!

Et le vieillard répond en sanglottant:
- Pinocchio !!!